Le domaine du Lavardin en Vendomois, Uchronie des Royaumes Renaissants (1451 - ?)
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Baronnie RR] Saint Antoine du Rocher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LLyr di Maggio
Maistre de céans
avatar

Nombre de messages : 3949
Age : 43
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: [Baronnie RR] Saint Antoine du Rocher   Lun 18 Jan - 18:30

bourg de Saint-Antoine-du-Rocher.
Antoine-du-Rocher (St-), commune
du canton de Neuillé-Pont-Piorre, arrondissement
de Tours, à 15 kilomètres de Tours et
à 10 de Neuillé-Pont-Pierre. S. Petrus de
Bella valle, vi* siècle. (Ampliss. colleclio, I,
160.) S. Antonius, rx" siècle. (Chronic. Tur.
magnum, 104.) S. Antonius ou Anihonius,
xi* et xu" siècles. (Arch. d'L-et-L., charte de
Saint-Julien.; Missale antiq., Bibl. de Tours,
mss. 193.) -r- S. Anfonius, S. Antonius a Iiupe,
xni* siècle. (Maan, 142; Cartui. de l'archev.
de Tours, 300.) – Saint-Antoine-du-Rocher,
carte de Cassini. – Communo du Rocher, ou
d'Antoine du Rocher, 1793.
La commune est parcourue par la Choisille,
qui fait mouvoir les moulins d'Abas, d'Avantigny
et de Réchaussé, et par le ruisseau de
Saulay, sur lequol se trouvent les moulins d'Ardrée,
de Bondonneau et de la Gibaudière. Elle est
traversée par la route départementale n° 20 et par
la route nationale n° 158, de Caen à Tours. C'est
une station du chemin do fer do Tours au Mans.
Les lieux, hameaux et villages suivants dépendant
de cette commune Aigrefin (12 habit.),
ancien fief, relevant de la châtellenie de Rouziers.
La Croix-aux-Renards (23 habit.). La Provendrie
"(12 habit.) ancien fief. La Gare
(24 habit.). La Mulonnière (11 habit.).
Bois-Bigot, ancien fief. Le Carroir (13 habit.).
La Guizardière (11 habit,). Ardréo (24 habit.),
château et ancien fief dépendant de la châtellenie
de la Roche-Belraard. Reinière, ancienne
propriété de l'abbaye de Gastines. Le
Plessis (19 habit.), château et ancien fief. Le
Pin (13 habit.). Gué-de-Prô (28 habit.), ancien
fief, rclovant do la cbâtollonie de la Roche-
Behuard. – Bondonneau (17 habit.). Bois-surl'Eau
(15 habit.). – La Paille, ancienne propriété
de la cure de Saint-Antoine-du-Rocher.
Petit-Bois, ancien fief, relevant de la châtellenie
de Saint-Antoine-du-Rocher. Belair, ancien
fief. La Placière, ancienne propriété de l'abbaye
de la Clarté-Dieu. Pampslune, ancienne
prévôté, dépendant du fief de Saulay. La Gibaudière,
ancien fief. La Borde (18 habit.),
ancien fief, relevant du Grand-Réchaussé. La
Gruèche, ancien fief. Les Caves (10 habit.).
Béchaussé (le grand), ancien fief. La Cour,
ancien fief.
Avant la Révolution, la paroisse de Saint-Antoine-
du-Rocher était dans le ressort de l'élection
de Tours, et faisait partie de l'archidiaconé
d'outro-Loire. En 1793, elle dépendait du district
de Châteaurenault.
Superficie cadastrale. 2336 hectares. Lo
plan cadastral, dressé par M. Fanost, ingénieurgéomètre,
a été terminé le 15 avril 1828.
Population. 610 habit, en 1800. 598 habit.
en 1806. 539 habit, en 1822. – 676 habit.
en 1831. 671 habit, en 1841. 770 habit, en
185t. 715 habit, en 1861. 693 habit. on
1872.
Foire le 17 janvier. Assemblée pour location
do domestiques le premier dimanche de mai.
Bureau de poste de Semblançay. Perception
de Semblançay.
L'église primitive do cette commune était connue
au vi* siècle sous lo nom de Sanctus Peints
de Délia talle. A cette époque, un pieux personnage
nommé Antoine, et dont l'origine est inconnue,
vint s'établir dans la paroisse pour y vivre
dans la solitude. La Chronique rimée de Saint
Julien de Tours rapporte qu'il se retira dans
une grotte située au milieu des bois et dont il fit
un oratoire, pourvu de deux autels. L'accès de la
fontaine qui se trouvait dans ce lieu était interdit
aux femmes; l'une d'elles, ayant enfreint la
défense de l'ermite, tomba morte. Saint Antoine
vécut longtemps dans cette solitude. Après sa
mort, il apparut à un gardeur de pourceaux et le
chargea de transmettre aux religieux de Saint-
Julien l'ordre de venir chercher son corps. Le
porcher n'obéissant pas immédiatement fut frappé
de cécité; mais il recouvra la vue aussitôt
que, cédant enfin à la volonté du saint, il eut
averti les religieux. Ceux-ci vinrent sans retard
prendre le corps pour le transporter à leur monastére
où il fut entouré de la vénération générale.
Telle est la légende rapportée par la Chronique
rimée, écrite au xi* siècle par un moine de
Saint-Julien. Par la suite, on construisit une
église qui fut placée sous le vocable de Saint-
Antoine, et dès lors on substitua ce nom à celui
que la paroisse avait porté jusque-la. L'ancien
nom de la localité s'est conservé dans la contrée,
où il y a en effet aujourd'hui une propriété appelée
Belvau.
Nous trouvons les deux églises, Saint-Pierre et
Saint-Antoine (una de Saneto Petro, altera de
Sanclo Anthoniaco) mentionnées dans une
charte de 1127. Par cette charte, un chevalier,
nommé Jehan Le Pauvre, seigneur de Saint-
Antoine, les donna au monastère de Saint-
Julien.
La chapelle qui renfermait la grotte où saint
Antoine habita pendant nombre d'années et dans
laquelle il mourut vers 550, existe encore. Elle a
été restaurée en 1843 et bénite dans cette même
année par M^" Morlot, archevêque de Tours.
Avant la Révolution, beaucoup de pèlerins se
rendaient à la fontaine communiquant avec l'oratoire
et y buvaient, avec la croyance que cette eau
combattait certaines maladies.
Le prieuré de Saint-Antoine appartenait à
l'abbaye de Saint-Julien do Tours. La cure était
à ]a collation de l'abbé du même monastère.
Il y avait autrefois dans le bourg une aumônerie
qui fut réunie à l'Hôtel-Dieu d'Amboise,
par lettres-patentes du 12 décembre 1C98.
CURÉS DE Saint-Antoike-du-Rocheh. – Jean
Delaunay, 1511. Guillaume Daubraige, 1540.
Jacques Pinparé, 1575. Simon Pouperon,
1601. Nicolas Hamelin, chanoine de l'église
de Tours, 1601. Étienne Mesnaiger, 1631,
décédé le 9 décembre 1646. Pyot, 1646.
Adrien Delanche, 1682, décédé le 22 mars 1GS4
il fut inhumé dans l'église de Saint-Antoine-du-
Rùchur. – Lonio, 1C94. – Frinçuis Boilleau,
1725, décédé le 9 janvier 1743, âgé de cinquantesept
ans. Pierre Dufour, curé-prieur, 1743,
mort le 15 décembre 1771, âgé de soixante-neuf
ans. Jean-Baptiste Cottret, neveu du précédent,
1771. En janvier 1793, il prend la qualité
de membre du Conseil général de la commune
de Sainl-Antoine-du-Rocher, -élu pour recevoir
les actes destinés à constater les naissances,
mariages et décès. I.ecomle, 1801. Moisand,
1810. Chauvin, 182G. Gervais, ,1836. –
Chaîne, 184G. Hardouin, nommé en juillet
1875, actuellement en fonctions (1877).
Saint-Antoine-du-Rocher était une cMtellanië
relevant de la baronnie archiépiscopale de Tours
à foi et hommage-lige et un cheval.,de service du
prix de 10 livres, à muance do seigneur. Le 'propriétaire
du fief était tenu de fournir un logement
à l'archevêque, quand celui-ci venait en
tournée pastorale dans la contrée.
A la fin du ix° siècle, la domaine appartenait
au Chapitre de Saint-Martin, qui en fit don au
seigneur de Château-Gonthier, en témoignage de
gratitude, pour la part qu'il avait prise à l'expédition
ayant pour but de ramener d'Auxerre à
Tours le corps de saint Martin (887).
En juin 1265, Gérard Chabot, écuyer, et Anne
de Château-Gonfhier, fille et héritière de Jacques,
seigneur de Château-Gonthier, vendirent le fief
de Saint-Antoine à Vincent de Pilmil, archevêque
do Tours, au prix de 150 livres. (Recognoverunt
se vendidisse 150 libr. Tur. omne jus
et dominium in feodo de Sanelo Antonio.)
Jean de Montsoreau, archevêque de Tours, seigneur
de Saint-Antoine après Vincent de Pilmil,
céda les dîmes de la paroisse au Chapitre de
Tours, en 1277.
On ne sait à quelle époque ni à quelles conditions
précises les archevêques de Tours aliénèrent
cette seigneurie. Il est présumable qu'elle fut
vendue par Bouchard Dain. Toujours est-il qu'à
la fin du xni8 siècle, Pierre de Saulay en était
propriétaire. Voici la liste des seigneurs depuis le
XIIe siècle jusqu'à la Révolution
Jean Le Pauvre, 1127. N. de Château-Gonthier,
114. Jean Poolinus, 1102. Gautier,
1245. Goffroy, 1251. Jacques de Château-
Gonthier, 1260, Geoffroy Ille, seigneur da la
Guerche-Pouancé et da Saint-Antoine-du-Rocher,
par son mariage avec Amicie de Château-Gonthier,
fille et héritière du précédent. Gérard
Chabot, IIe du nom (da la maison des Chabot de
Retz), seigneur da Saint-Antqinii-du-.Bj3cher, par
son mariage avec Amicie de Château-Gonthier,
veuve de Geoffroy de la Guerçhe. Celle-ci mourut
avant 1270. Comme on l'a vu plus haut, elle
et son mari avaient vendu le fief de Saint-Antoine
au suivant, en juin 1265. Vincent de
Pilmil, archevêque de ToursT décédé en 1270.
Jean do Montsoreau, archevêque da Tours, mort
en 1285. Bouchard Dain, archevêque de Tours,
1285 W. Pierre do Saulay. Jeau do Corviers.
Martin d'Alès, 1359. Thomas d'Alès
ou d'Allen, qui rendit hommage à l'archevêché
de Tours le 23 octobre 1397. Guillaume des
Croix, soigneur de Saint-Antoine, par son maANT
ANT
riage avec Olive, fille du précédent. Nicolas (
des Croix, vers 1520. René de Coutances,sei- 1
gneur de Saint-Antoine, par son mariage avec î
Bénigne des Croix, fille du précédent, et veuve t
de François de Bueil, 1570.– Jean de Coutances, 1
chevalier, 1603. Hardouin de Coutances et Joseph
de Coutances, seigneurs de Saint-Antoine,
en partie, 1646-58. Pierre du Bois et Jean du
Bois, aussi seigneurs, en partie, 1658. Claude
Cottereau, chevalier. En 1671, il achète une
partie du domaine, de Hélène de Soublon,-veuve
de Joseph de Coutances. Hardouin -de Coutances,
seigneur, en partie, 1671. Michel Çottereau,
chanoine de l'église de Tours, seigneur
de Saint-Antoine, en partie, 1693. César de
Coutances, chevalier, aussi seigneur, en partie,
1696. Claude-François et Michel Cottereau,
seigneurs, en partie, 1695. Louis-François Le
Peultre, chevalier, héritier de Claude-François
Cottereau, 1695.– Louis Le Peultre, seigneur,
en partie, 1703. François Dubois, avocat au
Parlement, conseiller du roi et maire de Tours,
1713. Louis Chenard, chevalier, seigneur des
deux tiers du flef, qu'il a achetés de Henriette de
Coutances, par acte passé devant Gaudin, notaire
à Cerelles,le 1" octobre 1725. Victor de Coutances,
chevalier, mort vers 1735. Sa veuve,
Agnès le Pelletier, mourut avant 1746. Julien
Dubois, seigneur de Saint-Antoine-du-Rochsr(en
partie), conseiller du roi, juge, lieutenant-criminel
au bailliage de Touraine et siège présidial de
Tours, 1738. Anne-Geneviève et Antoinette-
Charlotte Chenard, dames de Saint-Antoine-du-
Rocher, 1749. Jean Verger, écuyer, fourrier
des logis du roi, seigneur, ea partie. Claude
Le Bas du Plessis, chevalier, 1778-87. – Denis-
François Brousse de Gersigny, écuyer, greffieren
chef au bureau dos finances de Tours, seigneur
de Saint-Antoine, en partie, avant 1785. Marie-
Louise-Adelaïde-Jacquette de Robien, chanoinesse,
comtesse de l'Argentière, achète la seigneurie
de Saint-Antoine-du-Rocher, de Claude
Le Bas du Plessis, au prix de 235,400livres.
A cette époque, le domaine comprenait sept
cents arpents de terres labourables, vignes,
bois, etc. sept métairies et deux moulins.
La commune de Saint-Antoine-du-Rocherpossède
un monument druidique extrêmement intéressant.
On le nomme dans le pays la Grotteaux-
Fées. Il est situé près de la Choisille et du
moulin de Rechaussé. C'est, comme l'indique son
nom, une sorte do grotte, formée de douze
pierres énormes, les trois plus grossescomposant
la couverture. On évalue à plus de de 88,000kilogrammes
lo poids total de ces dernières.
Le monument a onze mètres de longueur et
trois mètres soixante-dix centimètres de hauteur.
Sa largeur est de trois mètres. Il appartient à
M. Maurice du Plessis, propriétaire du château
du Plessis.
MAIRESde Saint- Antoink-du-Rochisr..
César Barré, 1794-1800. – Gabriel Etienne
Tresse, 1801. Louis-François Leroux-Leduc,
29 décembre 1807, maintenu le 14 décembre 1812
et le 1" août 1821. Aubry de la BordB, nommé
la 29 décombre 1830, maintenu le 4 décembre
1834 et le 13 juillet 1837. Frédéric-Hippolyte
Hay de Slade, 1842, 5 août 1846. Belle,
1865.- Maurice du Plessis, mai 1871, 17 février
1874. Gustave Marne, 12 janvier 1875,
élu le 8 octobre 1876.
Arch.d'I.-et-L., chartes de Saint-Julien; C 336, 855,
556, 603, 639-, E 16, 305; G 146, 176 prévôté d'Oê;
fabrique de Saint-Martin. Chronic. Tur. magnum,
104.- Salmon, Notice sur les chroniques de Tour.,
LXIV, LXV. Chronic. rhfthmicum S. Juliani Tur.,
244-45. Cartul, de Varchev. de Tours, 301-2-3-4.
Missale antiq., Bibl. de Tours, mss. 193. Bibl. de
Tours, fonds Salmon, titres de Saint-Martin, IX.
Maan, 142. D. Hous., VI, 3010; XXXI, charte de
Vincent, archid. de Tours. -J.-J. Bourassé et C. Chevalier,
Recherches sur les églises romanes en Touraine, 28.
Mim.de la Soc. Archéol. de Tour., 84-66; VI, 198;
IX, 160, M34i1.. –– BBeeamucchheeWt-FililUeaeum,..ODMicttiMonm, . dfe~sM /f'asmi!l'lneMs
de l'ancien Poitou, I, 559. Études statistiques sur le
département d'Indre-et-Loire, 205. Bétancourt, Noms
féodaux, I, 280, 313; II, 744. Panorama pittoresque
de la France (Indre-et-Loire),page 6. A. Noël, Suuvenirs
pittoresques de la Touraine (notice sur la Grotteaux-
Fées et dessin). Chalmel,Hist. de Tour., III, 193. –
Armorial. gén. de France. mss. de la Bibl. nat., 1696.
Pouillé de l'archevéché de Tours, 1648, page 78.
Saint-AUaia,Nobil. univ. de France, IX, 173. – Lhermite-
Souliers, Inventaire de l'hist. généal. de la noblesse
de Tour., 366, 505-6. État-civil de Saint-Venant de
Tours, 1778. État-civil de Saint-Pierre-du-Boile, 1646.
Bibl. de Tours, fonds Salmon, Cartulaire de Fontevrault.
Promenades pittoresques en Touraine, par
l'abbé Chevalier, 582. D'Hozier, Armorial, registre III1,
1™partie. -Rôle des fiefs de Tour. -Annuaire du département,
1876, 21.-A. Joanne, Géographie d'Indreet-
Loire, 74, 93. -Ed. Quincarlet, Martyrologe de Saint-
Julien, 243, 311-12. E. Johanneau, Notice sur la grotte
des fées (Mém. de l'acad. cellique, V). Bibliothèque
nationale, Gaignéres, 678. Registres d'état-civil de
Saint-Antoine-du-Rocher.

_________________
Avatar(c)(t)(r) 2006-Fay'Raya
Revenir en haut Aller en bas
http://Terresdeleyt.free.fr
 
[Baronnie RR] Saint Antoine du Rocher
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Baronnie RR] Saint Antoine du Rocher
» Hagiographie de Saint Antoine le Grand
» Proposition - Hagiographie de Saint Antoine le Grand
» [A Valider] Saint-Antoine-du-Rocher
» Baronnie de Saint Véran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Lavardin :: Aile Héraldique :: Salle Nobiliaire :: Touraine-
Sauter vers: