Le domaine du Lavardin en Vendomois, Uchronie des Royaumes Renaissants (1451 - ?)
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Abbaye] Beaugerais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LLyr di Maggio
Maistre de céans
avatar

Nombre de messages : 3949
Age : 44
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: [Abbaye] Beaugerais   Ven 22 Jan - 18:51

Baugerais,

ham., c™ de Loché, 22 habit.
Ancienne abbaye de l'Ordre de Citeaux.
Baugeseyum in parochia de Luchesii, 1153.
Buugeseis, Baugeseium, 1173; Balgezeium,
1200; ecclesia B. Marioe de Bauzegeis; Baugesium,
ecclesia Baugesiaca, 1223; abbalia de
Beaugerois, Baugeroys, un', xiv" et xva siècles
(chartes de l'abbaye de Baugerais). Beaugerais,
carte de Cassini. Au commencement du
xu* siècle, un prêtre nommé Barthélémy et quatre
chevaliers de Touraine, Renaud de Sennevières,
Ulric de Châtillon, Archambaud d'Argy et Guillaume
de Montrésor, étant sur le puint de partir
pour la terre sainte, donnèrent le lieu de Baugerais
et d'autres terres voisines à Serlon, abbé
de Sainte-Barbe, en Normandie, pour y construiro
un monastère de chanoines réguliers. Cette fondation
fut approuvée par Henri II, roi d'Angleterre,
et par Engelard, archevêque do Tours qui,
en même temps, exempta le domaine de tous les
droits que son archevêché pouvait y avoir. Mais
l'abbé Serlon ne s'étant pas mis en mesure de
remplir les volontés des donateurs, Henri II, roi
d'Angleterre, par lettres délivrées à Beaulieu,
près Loches, fit don de Baugerais à l'abbaye du
Louroux, en Anjou, pour établir un couvent de
l'Ordre de Cileaux (ad construendum ibi abbatiam
ordinis cisternensis). Barthélemy, archevêque
de Tours, confirma cette seconde fondation,
et maintint les religieux dans la possession des
priviléges qui leur avaient déjà été accordés par ses
prédécesseurs. L'église, immédiatement construite,
fut placée, comme tous les monastères de cet
ordre, sous le vocable de la sainte Vierge; l'archevéque
la consacra en 1184. Au bout de quelques
années, pour des causes qui ne sont
point indiquées dans les chartes de l'époque, on
la remplaça par un autre édifice, dont la dédicace
eut lieu en 1209.
Grâce à la libéralité des seignours du pays, les
domaines et les revenus du monastère s'augmentèrent
rapidement et considérablement. Parmi les
bienfaiteurs de Baugerais, do 1200 à '1259, on
remarque Archambaud d'Argy; Josbert, seigneur
de la Guerche; Josbert, seigneur de
Sainte-Maure, de Pressigny et de Nouâtre;
Geoffroy d'Aubigny; Geoffroy de Palluau, seigneur
do Monlrésor; – Geoffroy, seigneur de
Buzançais; Guillaume de Varennes; Sulpice,
seigneur d'Amboise; Hélie de Grillemont;
Renaud Brizehaste, chevalier; – Guillaume, seigneur
de Saints-Maure Raoul de Pressigny;
Guillaume de la Poste, seigneur de Saint-
Jean Dreux de Mello, seigneur de Loches;
Jouffroy de Palluau, seigneur de Montrésor et de
Luçay – Pierre Barbe, chevalier et Jouffroy
de Brenne, seigneur de Mézières.
Une des libéralités les plus importantes, fut
celle d'Archambaud d'Argy, qui donna à l'abbaye
la terre de Donjon (terram suam de Danjun),
située dans la paroisse de la Chapelle-Saint-Hippolyte
et qui relevait alors de Robert, seigneur de
Buzancais.
Au temps de la domination anglaise en Touraine,
le monastère et ses dépendances furent plusieurs
fois pillés. Les religieux tombèrent dans un
tel état de misère que la Cour de Rome dut les
dispenser de payer aucune taxe pendant un assez
grand nombre d'années. Les ressources qu'ils
rejurent par la suite leur permirent de réparer
leur abbaye et de reconstruire les bâtiments de
leurs métairies qui avaient été incendiés.
Au xvii" siècle, ils possédaient une ferme située
à Biard, paroisse de Géré; celle de Donjon,
dont nous avons déjà parlé, les métairies de la
Penolière, de la Loge, de la Juberdière, do la
Cour, de l'Hirondelle, dans la paroisse de Loche;
les fief et métairie do Douince, paroisse de Villedômain
la ferme de Saint-Paul, paroisse" de
BAU BAU
la Chapelle-Saint-Hippolyte; la métairie du Petit-
Baugerais, paroisse d'Argy; la dîme de Marolles,
paroisse deGeuillé; le moulin de Baugerais et
une assez grande étendue de bois, près de l'ahbaye.
En 1762, le revenu de Baugerais était de
7,300 livres.
L'église et les bâtiments conventuels qui avaient
été réparés au commencement du xvi' siècle, par
l'abbé Guillaume Sauvage, en 1627, par l'abbé de
Marolles, et en 1677 par l'abbé Joseph Brunet,"
furent vendus à la Révolution et démolis presque
aussitôt. On remarquait dans l'église le tombeau
d'un membre de la famille Boucicault. D'après la
tradition, ce monument funèbre aurait été détruit
vers 1789, par un prieur, en faisant exécuter des
travaux de recarrelage. Les ossements trouvés
dans un cercueil de plomb furent déposés dans
une fosse creusée à l'une des extrémités de
l'église. Le cercueil aurait été livré à la fonte.
L'abbaye était autrefois pourvue de fortifications
dont Charles Vil avait autorisé la construction
par lettres données à Loches le 23 août 1428.
Par d'autres lettres, le même roi nomma Jean de
Prie capitaine de cette forteresse.
Dans la cour du monastère et à une petite distance
de l'église abbatiale, il y avait une chapelle
placée sous le vocable de saint Jean et qui fut
réparée en 1077.
L'abbaye constituait un fief relevant du château
de Loches.
Abbês DE Baugeiiais. Jean I", 1173-93.
Lisiard, 1200. Robert 1", mort le 21 juin 1208.
Robert II, 1208, décédé le 13 juin 1324.
Michel, 1224, mort en septembre 1229. – Arnoud,
1229-31. Philippe, 1243-55. Grégoire, 12B5.
Hamelin, 1208-83. Robert, archiprêtre de
Loches, 1293. Raoul, 1294-97. Denis, 1309,
mort le 2 décembre 1322. Boni face de Rey,
pro fesseur de théologie, passa à l'abbaye de Trizay
en 1351. – Mathieu de Loches, élu le 11 février
1351. – Jean II, 1367, décédé en 1390. -Georges,
1390-95. Raoul Appert, 1405-10. Jean de
Sorbiers des Pruneaux, li'22. Jacques Chauvet,
1438, décédé le (> juin 1455. Jean de
ilainfaim, 1455, mort en 1472. François des
Aubus, premier abbé commendataire, 1473, mort
,en 1482. Jean de Quédillac, nbbé de Saint-
Julien de Tours, 1483-SG. Pierre Chabot, 148G,
décédé en 1500. Guillaume Sauvage, 1500.
Jean Gigault, 1513-17. Guillaume Sauvage
(ci-dessus nommé), 1517-37. René Sauvage
(neveu du précédent), 1545, mort en 1552
Claudo do la Rue, licencié en droit, conseiller au
présidial de Tours, 1552, se fit protestant en 1560.
Gilles Quinault, abbé de Saint-Genouph, prieur
< ^hîiHlinn-Riir-lndrft. maître des requêtes de la
reine-more et aumônier de SainJ-Julieu, de
Tours, 1587. Martin Ferret. Philippe du
Bec, évêque de Nantes. Gilles Quinault (cidessus
nommé), 'mort à Tours le 25 avril 1592.
Son corps fut transporté à Châtillon-sur-Indre.
Georges de Sorbiers des Pruneaux, 1592, démissionnaire
en 1609, mort en 1610. Michel de
Marolles, abbé de Villeloin, nommé le 9 mars
1609, prit possession le 28 novembre 1010. II
mourut en 1C81. Joseph Brunet, docteur de
Sorbonne, conseiller et aumônier du roi, 1682,
décédé le 12 mars 1720. Élienne-Suzanne-Nicolas
de la Ch&teigneraie, nommé le 14 août 1700,
mort en 1724. Augustin-Armand Frizon de
Blamond de Belleval, chanoine de l'église de
Reims, 1724-73. Simon Fremyn de Fontenilles,
chanoine et chantre de l'église de Reims, 1773-
1790.
Voici les noms des prieurs que nous avons pu
recueillir François do Gobillon, 164G. Florent
Bruneau, 1051. Philibert Berby, t677.
Pierre Renault, 1689. Claude de Guy de Labergement,
1698. Joseph-Auguste Richard,
1700. Jean Godrau, 1705. Jean-Baptiste
Plonçon, 1784. '&
L'abbaye de Baugerais portait pour armoiries
D'azur, à trois fleurs de lys d'or, 2, 1.
Arch. d'I.-et-L., titres de Baugerais; chartes de Ville'
loin; C, 336, 603. Brequigny, Diplom,, 111, 467.
Thes. anecd., I, 494-97. Cartulaire du Liget. D.
HHommis..<(ccAhafrttrefes!ddee~<B[a!~urgmer:a)–isV) ,175V7,, 1757, )1777722., 19M43;;– –
VI, 2137, 2143, 2139, 2177, 2231, 2260, 2266, 2273, 22C8.
2307, 2315, 2339, 2414, 2447, 2468, 2i78-79, 2491, 2556,
2373, 2578; VIT, 2707, 2758, 2797, 2836, 2951, 2953;
IX, 3854-53-S8; XIV, 101. Le Paige,' Diction.
topog.de la province du Maine \Mém. de Miromesnit),
I, 25. Maan, S. et métrop. ecclesia Turonensis, 118-39.
– Morfri, Diction, hist., 1, 190.- Expilly, Diction. des
Gaules, I, 481. Bibl. de Tours, Tableau de la généralité
de Tours fonda Lambron, n° 1494; fonds Salmon,
titres de Baugerais. Gallia christiana, IX, 405; XIV,i
331-35; Instr, 85. – Dufour, Diction. hist. de Varrandissement.
de,Loches, I, 337-48. – Ctialmel, Hist. de Touraine,
III, 497. Diction. généal. hérald. et historique,
III, 21. E. Mabille, Noticesur les divisions territoriales
de l'ancienne province de Touraine, 177. Mém. de la
Soe. archéol de Touraine, VII, 275; IX, 170-71, 2(;0. –
État de la France (1727), p. 663. Piganiol de la Force,
Nouvelle description de la France, VII, 22.-Voyage de
deux Bénédictins de la congrégation de St-Maur, I, 4.

_________________
Avatar(c)(t)(r) 2006-Fay'Raya
Revenir en haut Aller en bas
http://Terresdeleyt.free.fr
 
[Abbaye] Beaugerais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Abbaye] Beaugerais
» [RP] Pillage de l'abbaye de Noirlac
» La grotte: le siège suite à l'attaque de l'abbaye
» [Seigneurie des Roches L'Evêque] Abbaye de la Virginité
» Bienvenue chez les Grégoriens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Lavardin :: Aile Héraldique :: Salle Nobiliaire :: Touraine-
Sauter vers: