Le domaine du Lavardin en Vendomois, Uchronie des Royaumes Renaissants (1451 - ?)
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Ville IG] Tours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LLyr di Maggio
Maistre de céans
avatar

Nombre de messages : 3949
Age : 44
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: [Ville IG] Tours   Lun 31 Déc - 16:02



Héraldisme
Capitale de la Touraine
Description du Blason : de sable aux trois tours crénelées d'argent, essorées et girouettées de gueules, ouvertes et maçonnées du champ, au chef cousu d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or
Ancien nom : -
Devise : sustentant lilia turres - les tours soutiennent les lys
Actuel Seigneur : N/A
Ancien Seigneur : N/A
Nom des habitants : -

Généralités historiques
Ancienne capitale des Turons, très modeste village lacustre avant la romanisation.
La cité nouvelle prit d'abord le nom de "Caesarodunum", et fut l'une des villes importantes de la Gaule romanisée ; elle fut peut-être évangélisée dès le 3ème.
Au premier évêque saint Gatien, envoyé par le pape Fabien, succédèrent saint Lidoire, puis, au 4ème, saint Martin, ancien légionnaire romain souvent appelé "l'apôtre des Gaules".

Après sa mort, son tombeau devint le but d'un très important pèlerinage.
Un oratoire fut édifié, remplacé vers 480 par une somptueuse basilique, autour de laquelle prit naissance un bourg, la Martinopole Au 6ème, l'évêché de Tours eut pour titulaire l'historien saint Grégoire de Tours qui favorisa le pèlerinage.
A la fin 8ème, sous la conduite de l'abbé de Saint-Martin, Alcuin, appelé par Charlemagne, Tours devint un grand foyer culturel et artistique.

Au 9ème, la ville, l'abbaye Saint-Martin et 28 églises, sauf la cité fortifiée avec la cathédrale, furent détruites par les Normands.

Depuis le 10ème, remparts de Châteauneuf protégeant Saint-Martin.

Lors de la rivalité des comtes de Blois et d'Anjou, la ville de Tours fut prise par Foulques Nerra, comte d'Anjou, puis entra dans les domaines des Plantagenêts, avant d'être conquise par Philippe Auguste en 1202 et rattachée définitivement au domaine royal en 1259.

En mai 1308, Philippe le Bel y réunit les états qui condamnèrent les Templiers.

C'est au 14e siècle que les échevins de la ville établirent les armoiries
de Tours. Le chef de France lui fut accordé plus tard en tant que "bonne ville", l'une des trente six communes qui avaient le privilège d'être représentées par leurs maires au sacre des rois de France. C'est de Tours que partit Jeanne d'Arc en 1429 pour aller délivrer Orléans.

Au milieu du 14ème, Tours et Châteauneuf furent réunis par le "Mur de Jean le Bon".
L'armée de Jeanne d'Arc partit de Tours en 1429 pour aller délivrer Orléans.
L'industrie de la soie fut introduite au 15ème par Louis XI ; elle connut son apogée au 16ème et donna à la ville une grande prospérité.

La Réforme trouva à Tours un terrain d'élection, mais les huguenots ne furent maîtres de la ville que pendant cent jours, d'avril à juillet 1562.

Le Parlement de Paris et la Chambre des comptes siégèrent à Tours sous Henri III.
La révocation de l'édit de Nantes entraîna l'exil de nombreux soyeux et le déclin se poursuivit jusqu'au 19ème.

La ville, bien peuplée au 16ème (80000 habitants est un chiffre très exagéré), n'en comptait plus que 20000 en 1801.

Bel urbanisme Louis XVI.
Tours fut en octobre et novembre 1870, le siège de la Délégation du gouvernement de la Défense nationale, plus tard transféré à Bordeaux.

Les Prussiens occupèrent la ville en janvier 1871.

Au cours de la Première Guerre mondiale, elle fut un grand centre de ravitaillement des troupes américaines.

Les principaux ministères et administrations s'y replièrent en mai 1940.
En 1940 et 1944, elle fut cruellement endommagée par des bombardements (tout le centre nord, et le noeud ferroviaire au sud-est).

Le bourg de Saint-Symphorien s'est développé autour d'une église construite au 5ème par saint Perpet.

La châtellenie appartenait à l'abbaye de Marmoutier.

La paroisse s'est appelée Saint-Symphorien-des-Ponts, étant à l'extrémité nord des vieux ponts de Tours, rive droite de la Loire.

Hameau de Tours depuis 1964.

Sainte-Radegonde-de-Touraine s'est appelée Saint-Ouen jusqu'au 17ème.
Ancienne abbaye de Marmoutier fondée en 372 par saint Martin, ravagée au 9ème par les Normands, puis restaurée à partir de 860.

Mise en commende au 16ème, elle fut pillée par les protestants.

Le cardinal de Richelieu en fut abbé à partir de 1629 et introduisit la réforme des Mauristes.
Supprimée à la Révolution, elle fut presque entièrement démolie en 1818.
Hameau de Tours depuis 1964.

Vestiges préhistoriques et antiques
  • Vestiges de l'ancien Caesarodunum sections de l'enceinte romaine* 4ème (IMH); murailles romaines et caves* (MH), notamment sous l'ancien archevêché ; vestiges d'un monument circulaire gallo-romain* (MH), dans la cour intérieure de l'îlot n° 1 (probable sanctuaire) près de la rue Nationale ; traces de voie, substructions d'un amphithéâtre, qui avait servi de bastion de défense au Bas-Empire.
  • Sigillées paléochrétiennes.
  • Très importantes fouilles archéologiques depuis 1973, à l'emplacement de l'ancienne abbatiale de Sainte-Radegonde.

_________________
Avatar(c)(t)(r) 2006-Fay'Raya


Dernière édition par le Lun 31 Déc - 16:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://Terresdeleyt.free.fr
LLyr di Maggio
Maistre de céans
avatar

Nombre de messages : 3949
Age : 44
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: Re: [Ville IG] Tours   Lun 31 Déc - 16:03

Architecture civile
  • Ensemble des quartiers anciens** (secteur sauvegardé).
  • Ancienne enceinte de Châteauneuf : il en reste une seule tour* 10ème (IMH), salle voûtée en berceau (rue Baleschoux).
  • Ancien archevêché*, musée des Beaux-Arts, (IMH) : portail monumental 18ème, corps de logis 12ème, tour d'angle romaine en petit appareil à chaînage de brique, palais 17ème et 18ème, communs (IMH) au sud de la cathédrale.
  • Archichancellerie de la collégiale Saint-Martin : porte* 17ème (IMH).
  • Château royal de Tours** (restauré) avec l'ancien logis des Gouverneurs* 15ème/16ème (IMH) : le pavillon de Mars avec ses 2 escaliers intérieurs 18ème; sols de l'ancien château (MH), devenus jardin archéologique, tour de Guise** 13ème/15ème et tour* "du cachot secret" 13ème.
  • Hôtel de la Préfecture, ancien couvent des visitandines 17ème/18ème, remanié 19ème : grille d'entrée* 18ème (MH) provenant de l'église de l'abbaye de Beaumont-lès-Tours.
  • Caserne Meusnier : tours, voûtes de la construction primitive (MH).
  • Palais du commerce* 1757 (IMH), chambre de commerce et d'industrie.
  • Hôtel de ville 1896/1904 (IMH), par Laloux, architecte de la gare d'Orsay à Paris.
  • Nouvelles halles (IMH), d'architecture contemporaine.
  • Théâtre 1875 et 1890 (IMH), par Rohard et Hardion.
  • Gare terminus SNCF 1895 (IMH), par Laloux.
  • Palais de justice 1843 classique, avec colonnade d'ordre dorique.
  • Faculté des Sciences juridiques et économiques (IMH) néo-Renaissance de style victorien.
  • Chambre de Commerce (IMH), rue Jules-Favre.
  • Hôtel du Grand Commandement, néo-classique Second Empire.
  • Chapelle de l'ancien hospice de la Charité, ancien hôpital militaire (IMH), 2 boulevard Tonnelé (centre hospitalier universitaire Bretonneau).
  • Ancien hôtel de l'Archidiaconné du chapitre de Saint-Gatien 18ème (IMH), 2 rue Albert-Thomas : frises sculptées grecques.
  • Hôtel du Doyenné de Saint-Gatien (IMH), 17 rue Racine : hôtel, salon, oratoire, jardin et cour.
  • Logis des ducs de Touraine* 14ème/15ème/17ème (IMH).
  • Ancien portail des Trésoriers de Saint-Martin (MH) surmonté d'un pignon 15ème.
  • Bibliothèque municipale (IMH), 2 bis avenue André-Malraux.
  • Fontaine de Beaune-Semblançay* 15ème (MH), par Bastien et Martin François : bassin octogonal, pyramide de marbre blanc, au milieu de plusieurs vestiges de l'hôtel de Beaune, 16ème.
  • Grand pont de pierre inauguré en 1779 (IMH), restauré en 1982.
  • Hôtel Babou de La Bourdaisière* 16ème (MH) remanié 1700.
  • Hôtel Bacot de Romand* 17ème et 18ème (IMH).
  • Hôtel Binet* fin 15ème : galerie à 2 escaliers de bois 16ème et 17ème (IMH).
  • Hôtel de Jean Briçonnet 15ème (IMH), restauré, 11-13 rue de Châteauneuf.
  • Hôtel de Choiseul 18ème (IMH).
  • Hôtel Cottereau : vestibule d'entrée et portique attenant 16ème (IMH).
  • Hôtel de Jean Galland (MH), 8 place Foire-le-Roi.
  • Hôtel Gouin** 15ème (MH), remanié Renaissance : façade sud à l'italienne (1510), reconstruit après guerre (musée archéologique).
  • Hôtel Liébert de Nitray, ancien couvent des annonciades 18ème (IMH) : hôtel et conciergerie.
  • Hôtel Mame* (MH, sauf le bâtiment 19ème), ancien hôtel Lefebvre de Montifray 18ème.
  • Ancien hôtel de la Monnaie 17ème (IMH) hôtel, salle voûtée.
  • Hôtel Princé, 55 rue Néricault-Destuches : décor de tuiles romaines, vestiges de maçonneries médiévales (IC).
  • Hôtel Raimbault 19ème : musée du Gemmail, 7 rue du Mûrier.
  • Hôtel Robin-Quantin** 1590 (MH).
  • Maison des Cordeliers dite "de Tristan l'Hermite"** 15ème (MH), en brique et pierre, 16 rue Briçonnet : sculptures de la façade ouest et de la cour intérieure.
  • Maisons jumelles 15ème (IMH), 23, 25 et 27, rue Colbert.
  • Maison du Croissant 15ème (IMH), 11 rue Constantine.
  • Maison du Dauphin* 15ème (MH), 26 rue Georges-Courteline : poteaux corniers sculptés.
  • Maison Renaissance 16ème, dite "de Ronsard" (IMH) (restaurée après-guerre) 1, passage des Jacobins.
  • Maison de la Psalette de Saint-Martin 15ème/16ème, 2 rue Julien-Leroy : façade nord sur cour, escalier (MH) ; porte d'entrée sur cour (IMH).
  • Maison de Jean Bourdichon 15ème (IMH), 3 rue de la Serpe.
  • Maison des Justes ou Giusti 16ème (IMH), 17 rue Paul-Louis-Courier.
  • Maison de la Justice des Bains 15ème (IMH), remaniée 17ème, place Grégoire-de-Tours.
  • Maison de l'architecte Pierre Meusnier 18ème (IMH), 24 rue de la Préfecture.
  • Maison des Cerisiers 16ème (IMH).
  • Maison 12ème (IMH), ancienne cure de l'église Sainte-Croix.
  • Maison du Préchantre 16ème (IMH), 5 rue de la Psalette.
  • Maison canoniale dite "du Curé de Tours"* à cause de Balzac 18ème (MH), 8 rue de la Psalette.
  • Ancienne maison canoniale de Saint-Gatien (IMH).
  • Logis de la Petite Bourdaisière 15ème (IMH), attenant à la chapelle Saint-Michel, 17ème.
    Ancienne abbaye de Beaumont : logis abbatial dit "Pavillon de Condé" 18ème (IMH), bien restauré, près de l'ancienne église Saint-Jean de Beaumont-lès-Tours (en grand péril).
  • Hôtellerie Sainte-Catherine 15ème (IMH), 64, rue Losserand.
  • Maison Renaissance du Panier Fleuri : cour intérieure (IMH).
  • Place Plumereau** (SI), ancien carroi aux chapeaux : maisons à pans de bois 15ème/16ème* (IMH), bien restaurées.
  • Place Foire-le-Roi* (SI) : maisons 15ème et 16ème* (IMH); fontaine.
  • Place Choiseul : 4 pavillons de pierre de style Louis XVI* (MH).
  • Passage du C?ur-Navré 15ème (IMH) menant de la place Foire-le-Roi à la rue Colbert (en péril).
  • Très nombreuses maisons ou hôtels** (MH) ou (IMH) : rue de l'Arbalète : 5, 6 et 8 ; 6 rue Baleschoux (cave 14ème) ; 7, rue de la Barre (salle voûtée) ; rue Blanqui : 34 (maison 16ème à galeries) et 42 (maison 15ème, cheminées) (restaurées) ; rue des Bons-Enfants : 2 caves 10ème et 15ème (IMH) ; 22 et 29, rue Bretonneau ; rue Briçonnet : 29 (tourelle d'escalier), 31 (salle voûtée), 32 (salle voûtée), 34 (salle voûtée, ancienne dépendance de Saint-Pierre-le-Puellier) (restaurées); 1 place des Carmes (maison 15ème, cheminée peinte) ; rue des Cerisiers : 7 (hôtel 16ème), 21 ; 1 et 2, rue du Change (restaurées) ; rue Colbert : 23-25-27 (maison 15ème), 48, 68, 70, 90, 96 et 98 ; 25, 27, 29, 33 bis, rue du Cygne; 43, rue Emile-Zola ; 34 (maison 15ème) rue Etienne-Marcel ; rue du Général-Meusnier :10 (porte d'entrée de l'ancienne maison canoliale), 12 (façade 15ème, restaurée) ; 1, place du Grand-Marché ; 3, 5, 41 et 57, rue du Grand-Marché (restaurées); 1, place Grégoire-de-Tours (ancienne maison canoniale) 1 rue Henri-Boyer (maison 12ème, ancienne cure de l'église Sainte-Croix) ; 9 rue de la Lamproie (hôtel 18ème) ; rue Littré : 8 et 16 (escalier de l'hôtel 18ème) ; hôtellerie Sainte-Catherine, 64 rue Losserand ; ancienne maison canoniale, 1 rue Manceau ; rue de la Mocquerie : 1, 27 (salle du Jeu-de-Paume) ; 26, rue de la Monnaie ; ancienne maison canoniale de Saint-Pierre-le-Puellier, 21 rue de la Paix ; ancienne hôtellerie du Panier Fleuri, 2 rue du Panier-Fleuri ; rue Paul-Louis-Courier : 3 (hôtel) ; 10 (galerie et 2 escaliers de bois 16ème et 17ème), 15 ; rue du Petit-Pré : petit séminaire, édifice dit "la Petite Bourdaisière" ; 6 rue de la Psalette : ancienne maison canoniale de
  • Saint-Gatien, mur 15ème ; rue Rapin : 4 (ancienne maison canoniale de Saint-Martin), 5 (ancienne aumônerie de Saint-Martin), 6 (porte de l'ancienne maison canoniale de Saint-Martin) ; 1 et 3, rue de la Rotisserie (restaurées) ; grange de l'ancien manoir de Sapaillé, rue de Sapaillet ; 30, rue de la Scellerie ; 41, rue des Tanneurs.
  • Caves 10ème, 13ème, 14ème et 15ème (IMH) : 6, rue Baleschoux; rue des Bons-Enfants; 80, rue du Commerce, et 3, rue du Président-Merville.
  • Bâtiments de la manufacture des Trois-Tours (IMH), 32 à 36 quai Paul-Bert.
  • Partie d'origine de l'imprimerie Mame (IMH), 49 boulevard Preuilly.
  • Saint-Symphorien : château de La Salle 17ème (cimetière de Tours).
  • Château de Pilorget* 18ème (IMH), à Saint-Symphorien, par Pierre Meusnier : boiseries et escalier à rampe de fer forgé.
  • Château de La Croix-Montoire 19ème.
  • Manoir de Beauverger 19ème et grange ancienne (en péril).
  • Manoir du Colombier détruit, sauf fuie et grange à dîmes 15ème.
  • Manoir du Grand-Sapaillé* 16ème (IMH) avec très belle grange (en péril).
  • Monument aux morts de 1914/18, par Sicard.
  • Sainte-Radegonde-de-Touraine : habitations troglodytiques avec vestiges gallo-romains.
  • Grottes des Solitaires 4ème/19ème (en péril).


Architecture sacrée
  • Cathédrale Saint-Gatien**, anciennement Saint-Maurice, 13ème au 16ème (MH) : nef de 8 travées barlongues 14ème et 15ème, doubles collatéraux 15ème, triple élévation (grandes arcades, triforium, fenêtres hautes), transept 14ème, ch?ur de 5 travées ogivales 13ème, abside à 5 pans, déambulatoire, 5 chapelles rayonnantes, façade occidentale** à la riche décoration de gothique flamboyant : contreforts romans habillés de niches et pinacles superposés, 3 portails sculptés surmontés de gables à crochets, roses; hautes tours carrées d'origine romane à étage octogonal et dôme à lanternon Renaissance, escalier royal 16ème, dans la tour nord; vestiges de l'enceinte gallo-romaine; portails latéraux 13ème; verrières** 13ème et 15ème (légendes des saints), buffet d'orgue 16ème, mausolée* 16ème des fils de Charles VIII, morts en bas âge.
  • Cloître Saint-Gatien (MH), dit la Psalette*, car les clercs y apprenaient à psalmodier : 3 galeries 15ème et 16ème, escalier à vis 1524.
    Ancienne collégiale Saint-Martin, démolie de 1797 à 1804 : tour Charlemagne** (MH), haut clocher-porche carré 17ème à couronnement 14ème; tour du Trésor ou de l'Horloge* 12ème à vestiges 11ème (MH); fragments de peintures murales (MH) ornant la chapelle orientale de l'ancienne basilique ; cloître Saint-Martin* (MH), 5 rue Descartes : galerie orientale 16ème (arcades en plein cintre et à caissons, corniches à modillons); chapelle Saint-Jean 13ème, très restaurée (peut-être ancien baptistère).
    Nouvelle basilique Saint-Martin* (IMH), de style romano-byzantin 1887/1924, par Laloux : dans la crypte, tombeau de saint Martin, au même endroit par rapport à l'ancienne collégiale.
  • Eglise Notre-Dame-la-Riche* reconstruite 15ème (IMH), remaniée 19ème : nef 19ème, doubles collatéraux 16ème, ch?ur 15ème à chevet plat et 2 chapelles latérales, façade et portail sud modernes; crypte de l'ancienne église 12ème, dite tombeau de saint Gatien; vitraux** 15ème/16ème, dont plusieurs sur dessins de Jean Fouquet; tabernacle 17ème, statues 17ème provenant du couvent des minimes de Plessis-lès-Tours.
  • Eglise Saint-Julien* (MH), ancienne abbatiale 13ème (MH) : nef à collatéraux de 5 travées et transept à voûtes à nervures, ch?ur à chevet plat, doubles collatéraux et 2 absidioles à 5 pans 16ème; beaux vitraux contemporains (après les destructions de 1940); massif clocher-porche carré 12ème, restauré; bâtiments monastiques* (MH), salle capitulaire à 9 travées ogivales 14ème surmontée du dortoir des moines 16ème; cellier à 2 nefs ogivales 13ème; cour du cloître.
  • Eglise Saint-Saturnin* 13ème (IMH) : porte d'entrée ouest flamboyante (restaurée), nef lambrissée de 7 travées, collatéral sud ogival à clefs de voûtes armoriées, collatéral nord 19ème, ch?ur à chevet plat, fenêtres à remplage flamboyant; stalles 16ème provenant de Cormery, vitrail 15ème.
  • Eglise Saint-Pierre-des-Corps (aujourd'hui Saint-Pierre-Ville) 14ème/15ème/16ème, remaniée 19ème.
  • Vestiges de l'église Sainte-Croix 12ème, 13ème et 15ème (IMH).
  • Ancienne église Saint-Denis 12ème, reconstruite 15ème (IMH), bien restaurée.
  • Eglise de l'ancienne maladrerie Saint-Lazare (IMH), rue Blaise-Pascal.
  • Ancienne chapelle du prieuré Saint-Eloi 12ème/15ème (IMH) (restaurée).
  • Ancienne église Saint-Jean-de-Beaumont (IMH).
  • Ancienne église Saint-Libert (en péril) : restes de la nef 12ème/13ème (IMH).
  • Vestiges de l'église Saint-Pierre-le-Puellier 12ème/15ème (IMH) (restaurés).
  • Eglise Saint-Grégoire-des-Minimes de Tours** 17ème (MH), ancienne chapelle des lycées : boiseries 17ème; liturgie latine et grégorienne.
  • Ancienne chapelle du Petit-Saint-Martin 14ème (IMH), restaurée.
  • Oratoire des Briçonnet* 16ème (IMH), 15 rue du Change.
  • Oratoire de l'ancienne maison canoniale (IMH), 5 rue Manceau.
  • Oratoire de la Sainte-Face 1876, dans la maison de Léon Papin-Dupont qui retrouva le tombeau de saint Martin.
  • Ancien couvent des ursulines (lycée musical) : chapelle saint Joseph et façades de la chapelle Saint-Michel 17ème restaurée 1970 (IMH).
  • Chapelle de l'ancien couvent des capucins (IMH), 8 rue de la Pierre.
  • Ancien couvent des carmes (IMH), 1 rue des Tanneurs et 12 quai du Pont-Neuf.
  • Eglises modernes : Notre-Dame-de-la-Paix (contemporaine); Sacré-C?ur fin 19ème; Saint-Etienne 19ème; Sainte-Famille début 20ème; Saint-François-de-Paule début 20ème, Saint-Jean-de-Montjoyeux (contemporaine); Sainte-Jeanne-d'Arc (contemporaine); Sainte-Thérèse-de-l'Enfant-Jésus début 20ème.
  • Chapelle de l'Oratoire de la Sainte-Face 19ème/20ème.
  • Chapelle Saint-Michel-Archange.
  • Communautés religieuses : carmélites (chapelle 19ème), ursulines, s?urs de Saint-Martin, s?urs de La Pommeraye.
  • A Saint-Symphorien : église Saint-Symphorien* (MH) : nef de 4 travées 15ème, collatéraux 15ème et 16ème, tribune 18ème, carré du transept 12ème, croisillons reconstruits 16ème, abside à 3 pans 12ème, clefs de voûtes sculptées, corniche à modillons, ancien clocher-pignon 12ème, portail sculpté** 16ème.
  • Eglise du Christ-Roi (1930) : Adoration des Bergers*, par le peintre vénitien Bassano, Christ de bois 1750, par Lecreux.
  • Vestiges du prieuré de Saint-Barthélemy : ancien logis des moines 15ème, remanié.
  • Communautés religieuses : s?urs dominicaines de la Présentation de Tours (à la Grande-Bretèche); s?urs clarisses (rue du Pas-Notre-Dame), pères capucins (ancien Grand Séminaire).
  • A Sainte-Radegonde-de-Touraine : église Sainte-Radegonde : nef 16ème, restaurée 19ème, ch?ur en berceau et abside en cul-de-four 12ème, crypte dite grotte de Saint-Gatien, clocher-tour carré à contreforts plats; bénitier de marbre blanc 16ème et fonts baptismaux provenant de l'abbaye de Marmoutier, peintures sur bois 16ème (vierges sages et vierges folles), tabernacle de bois doré 18ème, inscription funéraire 18ème.
  • Chapelle Saint-Libert 1980, sur le plateau de Montsoudun.
  • Ancienne abbaye de Marmoutier** : enceinte rectangulaire 14ème flanquée de tours circulaires (IMH); portail de la Crosse 13ème (MH) : porte en arc brisé à 5 voussures surmontée d'une galerie de défense, tourelle d'escalier à base carrée et étage hexagonal, tourelle d'angle; tour des Cloches (IMH), reste de l'église 11ème, surmontée d'une chapelle moderne; logis du prieur 12ème (IMH).
  • Couvent et pensionnat des Dames du Sacré-C?ur, milieu 19ème.
  • Chapelle orthodoxe..
  • Temple protestant*, ancienne chapelle des Filles de l'Union chrétienne 17ème (IMH).
    Synagogue.

_________________
Avatar(c)(t)(r) 2006-Fay'Raya
Revenir en haut Aller en bas
http://Terresdeleyt.free.fr
 
[Ville IG] Tours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ville IG] Tours
» Le tramway!
» [CR TOURS BOURGES 2013] Comment venir à Tours depuis ma ville ?
» [TOURS] Bij0rn
» demande conseille hornet prend des tours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Lavardin :: Aile Héraldique :: Salle Nobiliaire :: Touraine-
Sauter vers: