Le domaine du Lavardin en Vendomois, Uchronie des Royaumes Renaissants (1451 - ?)
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Seigneurie de Cormery] Bournan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LLyr di Maggio
Maistre de céans
avatar

Nombre de messages : 3949
Age : 44
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: [Seigneurie de Cormery] Bournan   Lun 31 Déc - 17:43

Bournan

Généralités historiques
"Bragonnum", mentionné au 8ème.
Donne par Charlemagne à l'abbaye de Saint-Martin de Tours qui en 7911 céda à l'abbaye de Cormery.
Le château de Bagneux appartint aux du Puy, puis au.
Bâtard Louis de Bourbon.

Architecture civile
Château fort de Bagneux* 15ème (IMH) : enceinte quadrangulaire flanquée de grosses tours circulaires (dont 2 sont découronnées), logis flanqué d'une tourelle d'escalier polygonale ; puits couvert.
Manoir d'Aigremont 16ème.
Moulin à eau.

Architecture sacrée
Eglise Saint-Martin* 10ème/12ème, remaniée 15ème et 18ème (MH): nef lambrissée, murs en petit appareil, transept 12ème et 15ème, choeur en berceau, abside en cul-de-four, absidioles semi-circulaires, clocher 12ème à flèche octogonale 15ème et tourelle d'escalier semi-circulaire.
Dépositoire funéraire* 15ème, sur la place de l'église.


Bournan, commune du canton de Ligueil,
arrondissement de Loches, à 7 kilomètres de Ligueil,
25 de Loches et 43 de Tours. Bragonnum,
vin" siècle. Mardum, Magdonum,
Mazdum, Matidonius, Maliernium, ix' siècle
(Carlut. de Cormery). Burnomium, Bornemium,
Bornan, liornem, ecclesia S. Martini
de Burnoiiio, m- et sur ^ibcles. Pu.i m.la de
Bournam, Bornan, 1338. Bournanium,
Bournan, xv' siècle (chartes de l'abbaye de Cormery).
– Bornan, carte de Cassini. – Bournan,
carte de l'état-major.
BOU BOU
Elle est bornée, au nord, par les communes de
Bossée; à l'est, par celles de la Chapelle-Blanche
et de Ligueil; à l'ouest, par Sepmes; au sud, par
Civray. Elle est arrosée par la Riolle et par la Ligôire,
qui fait mouvoir le moulin de Saint-Paul.
Sur son territoire se trouva une source sulfureuse
froide.
Les lieux, hameaux et villages suivants dépendent
de cette commune Bagneux (10 habit.),
chat, et ancien fief. La Davière (69 habit.).
Chemely(17 habit.).– Les Billaudiéres (18 habit.).
La Benardièro (9 habit.), ancien fief. Les
Aigremonts, ancien fief. -Les Forges (14 habit.).
La Hautounière (14 habit.). L'Autonaière,
ancienne dépendance du nef de la Tour-Sibille.
Les Jumeaux (19 habit.).- L'Ouverdière (21 habil.).
Les Roches (13 habit.). Les Haut et Grand-
Pimbanlt (2G habit.). La Soultière (46 hubit.).
La Grenière, la Durellière, le moulin de Saint-
Paul, la Chatière, la Cormelière, la Fouctière,
ja Chardonnerie, les Bergeonnières, la Bataillerie,
la Pierrière, les Bruyères, Cb&leau-Ferreau, la
Joubordière, la Taberdièro, la Beuvraie, la Duboiserie,
la Carillonnerie, Ratoueille, Versailles, les
Perruches, la Giborgère, le Haut-Chai-Huant, etc.
Avant la Révolution, la paroisse de Bournau
était dans le ressort de l'élection de Loches et faisait
partie du doyenné de Ligueil, du grand-archidiaconnê
et de l'archiprêtré de Sainte-Maure.
En 1793, elle dépendait du district de Loches.
Superficie cadastrale. 1467 hectares. Le
plan cadastral, dressé par Alizon, a été terminé le
1er décembre 1832. Dans cette même année, le
village de la Davière et la ferme de la Durellière
furent détachés de la commune de la Chapelle-
Blanche et unis à celle de Bournan.
Population. – 97 feux en 1702. 436 habit.
en 1801. 510 habit. en 1808. 511 habit. en
1810. – 482 habit, en 1821. – 516 habit. en 1831.
585 habil. en 1811. 534 habit. en 1851.
547 habit. en 1861. 482 habit, en 1872. – 489
habit.en 1877.
Le territoire de Bournan fut donné par Charlemagne
au monastère de Saint-Martin de Tours,
et, vers 791, l'abbé" Ithier le céda à l'abbaye de
Cormery, Cette cession fut ratifiée par l'abbé
Fridugiso en 831. A ces époques reculées il n'est
pas encore fait mention de l'existence de l'église.
C'est en 1139 seulement, c'est-à-dire plus de trois
cents ansaprès la mort do Fridugiso, que nous la
trouvons indiquée dans une bulle du pape Innocent
II, qui confirme les possessions des religieux
de Cormery, parmi lesquelles figure Saint-Martin
de Bournan (ecclesia Sancti Martini de Burnonio).
En 1180, le pape Alexandre III délivra, dans
le même but, une bulle constatant que les moines
de la même abbaye possédaient, outre l'église, le
bourg et le droit do dime dans la paroisse.
L'église actuelle offre encore dans quelques
parties, notamment dans le mur méridional, un
reste de l'édifice primitif, qui remonte vraisomblablement
au x" siècle. Elle n'a qu'une seule
nef. Le clocher, à flèche octogone, en pierre, le
Iransept et les absides appartiennent au xi° ou au
xii" siècle. Ils portent les traces de remaniements
exécutés deux ou trois siècles après. En 1700 et
en 1761, on y fit des réparations importantes,
particulièrement au clocher, au choeur et aux
chapelles latérales. En 1761, il y eut, au sujet de
ces travaux, de vives contestations entre l'abbé de
Cormery et le curé et les habitants de Bournan.
Ceux-ci soutenaient qu'ils n'étaient tenus qu'à
réparer la nef et que l'abbé devait pourvoir à
l'entretien des autres parties de l'église. De son
côté, l'abbô, Marc-Antoine Bertet de la Clue, prétendait
qu'en sa qualité de grand décimateur de
la paroisse, on ne pouvait lui imposer d'autre
restauration quc celle du choeur. A cette occasion
plusieurs requêtes, avec un plan des lieux, furent
adressées à l'intendant de Touraine. Nous ne
savons par qui le procès fut gagné. Toujours estil
que l'on exécuta les réparations.
Uo document parle d'une autre église située à
Buurnan et qui élait dédiée à la sainte Vierge.
Elle tombait en ruines au milieu du xvm* siècle
et aujourd'hui il n'en existe aucune trace.
Nous ignorons à quelle époque elle avait été
fondée.
Il y avait dans la même paroisse deux chapelles,
l'une placée sous le vocable de saint Paul, l'autre
appelée chapelle Saint-Sixte.
Le prieuré de Bournan appartenait à l'abbaye
de Cormery. Jehan Lechat était prieur en t334;
Mathieu, en 1338; Jean deMollay,en 1412;
Bastard, en 1701 Guérin, en 1729..
Le titulaire de la cure était à la présentation de
l'abbé de Cormery.
Les registres d'état-civil commencent en 1643-
Ceux de 1679 à 1699 manquent.
CURÉS DE Bourfmn. – J. Auger, de 1043 au
mois de décembre 1649. J. Gautier, 1C49, octobre
1678. Daniel Genevior, 1(>99, décédé le
6 avril 1701. Il fut inhumé dans l'église. R.
Beugnet, juillet 1101, aoùt 1702. Retif, du
2 novembre 1702 au 8 juillet 1703. Doucet,
septembre 1703. P. Vincent, 1704, décédé le
1" septembre 170i. Il fut inhumé dans l'église.
Beullay, 29 septembre 1705, décédé le 16 mai
1720.– Delaborde, 1720, mai 1729. Depansure,
du 29 juin 1729 au 2 mars 1731. Brissard,
18 décembre 1731, démissionnaire eu avril
1750, décédé le 13 mai 1751. Lebeau de Beaupré,
4 octobre 1750, passe à la cure de Louans le
15 septembre 1761. Baudouin, octobre 1761,
démissionnaire le 22 janvier 1773. – François
Choisnard, ancien curé de Dolus, prend possession
le 8 mars 1773, curé constitutionnel, 1793.
Lucas, 13 mai 1803. Martineau, de 1818 à
183U. Liebault, de 1831 au 17 avril 1833.
D'Hummeaux, du 8 mai 18i3 au mois de septembre
1835. V. Guilleau, du 20 septembre 1835
lu mois de mai 1837. G. Lhopltallier, du mois
BOU BOU
de mai 1837 au mois de novembre 1848. Ralouis,
du mois do décembre 1848 à octobre 1852.
L. Gallopie, 1™novembre 1852, actuellement
en fonctions (1878).
Jusqu'au xm° siècle, Bournan fut un simple
fief, ayant droit de moyenne et basse justice. Il
devint une chàtelleaie en 1272. L'abbaye de Curmery
en était propriétaire. Sur la demande de
l'abbé Jacques, deuxième du nom, le roi Philippe
concéda aux religieux de ce monastère le droit
do haute justice, à condition qu'ils paieraient une
rente annuelle de trente livres tournois. (Lettres
données à Paris au mois de décembre 1272.) Les
moines de Cormery ont joui de ce droit jusqu'à
la Révolution.
La mairie de Bournan constituait un ûef relevant
de la cbâtelleoie à foi et hommage simple.
Maires DE Boubn»n. – Pierre Joumier, 1801,
29 rlécembre 1807, 14 décembre 18t2, 1825.
Charles Roy, nommé le 2 janvier 1826. Joseph
Marchau, nommé le 6 novembre 1830, 21 novembre
1834, 8 juin 1837, 28 juillet 1810, mai 1871,
19 février 1874. 1878.
Cartulaire de Cornwryx chartes rx, m, nxxr, c, cr,
cxxi, cxxTit,cxxxi. – Liber bon. gentium. D. Housseau,
I, '22, 30; V, 1017; VI, 2GG2; VII, 3250; XIV. –
Rôle des fiefs de Touraine. Pouillé de l'archevêché
de Tours, 1G48.– Bibi. de Tours, fonda Salmon,Familles
et paroisses de Touraine, I. Expilly, Diction. des
Gaules et de la France, I, 793. 1.-1. Bourassé et C.
Chevalier, Recherches sur les églises romanes en Touraine
du vie au xi*siécle, 98; dessin photo-lithographique
représentant remise de Bournan. côté méridional. Miim.
de la Soc. archéol. de Tour., I, 10; IX, 260, 261. -E.
Mabille, Notice sur les divisions territoriales de l'ancienne
province de Touraine, 179,200, 211. Dufour,
Diction. de l'arrondissement de Locke», I, 178, 179.
ilaan, S. et métrop. ecclesia Turonenns, 50, 238. A.
Joanne, Géographie d'Indre-et-Loire, 95.

_________________
Avatar(c)(t)(r) 2006-Fay'Raya
Revenir en haut Aller en bas
http://Terresdeleyt.free.fr
 
[Seigneurie de Cormery] Bournan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Seigneurie de Cormery] Bournan
» [Seigneurie de Cormery] Bossée
» [Seigneurie de Charmes] Essegney
» [Seigneurie de Charmes] Savigny
» Seigneurie de Cattenom : Theudric Von Strass

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Lavardin :: Aile Héraldique :: Salle Nobiliaire :: Touraine-
Sauter vers: