Le domaine du Lavardin en Vendomois, Uchronie des Royaumes Renaissants (1451 - ?)
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Baronnie] Villandry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LLyr di Maggio
Maistre de céans
avatar

Nombre de messages : 3949
Age : 44
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: [Baronnie] Villandry   Mar 18 Déc - 0:24



Héraldisme
Fief Baronnal
Description du Blason : d'azur au chevron d'argent, au chef cousu de gueules chargé de trois besants d'or
Ancien nom : Villa Andriaca
Devise : -
Actuel Seigneur : Babak29 (douaire)
Ancien Seigneur : Adric Archée, Bozal
Nom des habitants : Colombiens, Colombiennes (non, non il n'y a pas d'erreur)
Seigneuries historiques :
  • Savonnières,
  • Villesavin (en sologne donc dans l'utopie RR non applicable à la Touraine, a appartenu aux comtes de Blois aussi, donc pour les RR=> Orléannais)
  • La Roche-Clermault (Anachronique)
Seigneuries RR octroyées :

Histoire (réelle)
Villandry se situe au cœur du Val de Loire, reconnu Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Le nom de la ville vient de l’anthroponyme germanique "ANDRIC" et du latin "VILLA", domaine.

Les Romains succèdent aux Celtes et construisent le vaste domaine de la "Villa Andriaca". Le Toponyme Villandry perdure jusqu'à l’an mille.
Puis le bourg et le château sont dénommés Colombiers, ce qui vaudra aux habitants le nom de “colombiens” et en 1639, Villandry est de nouveau utilisé.

Le château de Villandry est un magnifique édifice de la seconde Renaissance française. C'est aussi un lieu chargé d'histoire : la paix de Colombier fut signée ici-même le 4 juillet 1189 ("Colombier" était le nom que l'on donnait à Villandry à cette époque). Il s'agissait d'une paix bien amère pour Henri II Plantagenêt qui dut reconnaître sa défaite face à Philippe Auguste. La Touraine redevint ainsi territoire de France.

A la fin du 12ème siècle, Henri II Plantagenêt s'installe à Chinon. Il décide de faire de sa résidence préférée une véritable forteresse. C'est ici qu'il finira ses jours, abandonné de tous, même de son fils et successeur : le vaillant Richard Coeur de Lion. Ce dernier mourra lui aussi à Chinon dix ans plus tard, en 1199.

La toute première rencontre entre Jeanne d'Arc et le futur Charles VII eut lieu à Chinon le 9 Mars 1429.

Dans la grande salle du château, illuminée par cinquante torches, près de 300 courtisans richement vêtus attendent l'arrivée de Jeanne d'Arc avec une certaine impatience. Tous se demandent à quoi ressemble cette jeune fille et surtout si le tour que le jeune dauphin a décidé de lui jouer va fonctionner. Le futur Charles VII a en effet pris soin de se déguiser en simple gentilhomme et de faire revêtir son habit à l'un de ses courtisans. La jeune pucelle qui se dit envoyée de Dieu, n'est-elle pas l'une de ces nombreuses illuminées ?

Mais, lorsque Jeanne entre dans la salle, reconnaît le véritable dauphin, se dirige vers lui et lui déclare être venue pour l'aider à reconquérir son propre royaume, les doutes s'estompent et laissent place à la stupeur...

Villandry est une commune située presque au confluent de la Loire et du Cher et plus connue par son magnifique château que par la fertilité de ses terres qui cependant est satisfaisante L ancien manoir féodal fut longtemps célèbre sous le nom de Colombiers Il y eut des seigneurs de Colombiers connus dès la tin du xi siècle le premier dont le nom ait été consigné par l histoire était Geolfroi dit le Roux Au xine siècle la seigneurie de ce lieu fut réunie à celle de Savonnières puis l une et l autre furent jointes aux fiefs de Montbazon en faveur de Philibert Savary seigneur de Savonnières et de Colombiers Ce grand domaine fut divisé dans la suite et nous voyons qu en 1427 Thibaut Chabot fit hommage à Charles VII des seigneuries de Savonnières et de Colombiers seulement Au commencement du xvi siècle cette terre passa aux mains d Henri Bohier sénéchal de Lyon puis elle fut vendue par arrêt en 1532 à Jean lc Breton baron de Mondoucet et secrétaire d État le petit fils de ce seigneur Balthasar le Breton obtint de Louis XIII l érection des deux fiefs en marquisat sous le nom de Villandry les lettres patentes données à cet effet et datées de 1619 ne furent vérifiées au parlement qu en 1639 Le château avait été rebâti par Jean c Brcton il le fut de nouveau au xvnie siècle par les soins d Esprit François Henri de Castellane qui avait acquis la terre de Villandry dont ilaétélcdernierseigneur Aprèssa mort ce domaine ilé x uillc de ses prérogatives féodales par la révolution a éprouvé diverses mutations il est aujourd hui la propriété de M Haingucrlot l un des spéculateurs renommés au commencement de ce siècle auxquels la fortune a le moins ménage ses sourires et ses faveurs En 1189 la paix fut signée au château de Colombiers entre Philippe Auguste et Henri 11 roi d Angleterre Durant les guerres de ces temps reculés ce château alors fortifié soutint sans doute plus d un siége mais depuis sa première reconstruction sous François l r il fut peu propre à devenir le théâtre des événements militaires et le château actuel n a dû retentir que du mouvement de l opulence et des accents du plaisir C est un magnifique édifice dans le goût du xvme siècle mais antérieur à l invasion de cette dégénérescence de l art architectural que les artistes nomment le style Pompadour

Jean Le Breton en 1532, Chevalier puis Baron de Montdoucet par la grace de François 1er (il etait secretaire des finances du Roy et régisseur du chateau de Chambord) qui a racheté la seigneurie de Colombier. Trouvant que colombier cela sonnait un peu rustaud, il a demandé au Roy de changer la seigneurie en Villandry, mais cela en 1538. Ce dernier possédait également le chateau de Villesavin, qu'il acquis pour surveiller la construction de chambord et pouvoir y recevoir le Roy. Il est d'ailleurs encore occupé de nos jours par une cousines de la famille actuelle, la Comtesse Lars de Sparre.

Son petit fils, Balthazar Le Breton de Villandry est devenu marquis de Villandry en 1619 par lettre patente de Louis XIII par réunion de la terre voisine de savonniere

Le fief de la Roche Clermault a été racheté par Balthazar Le Breton de Villandry en 1619 et plus particulierement le manoir de La Bonneliere qu'il a agrandit et en a fait un château.

Après la vente du chateau de Villandry, l'habitude a été prise pour les Le Breton de se faire appeler Le Breton de la Bonnelière, auquel a été rajouter une terre acquise par mariage(vonne). Les comtes de la Bonnelière et de Vonne.

En outre, les terres d'avrillé et de la Gilberdière appartenaient a des branches cousines puisqu'elles ont toutes appartenues a des Le Breton.

Erigée en marquisat en 1619 au profit de Balthazar Le Breton, seigneur de Villandry, qui lui donna son nom, puis transmise au 18ème aux Castellane.

La ville s’étend sur les deux rives du Cher, sur une surface de 1786 hectares, situé à 12 Km à l’ouest de Tours, et rattaché au canton de Ballan Miré.

Sa population connait un maximum démographique vers 1830 : 1034 habitants recensés en 1856. Une diminution se produit ensuite avec la fin de la culture du chanvre. Une nouvelle croissance s’inscrit avec l’essor de l’agglomération tourangelle : au dernier recensement (1999), le village compte 928 colombiens.

Vestiges préhistoriques et antiques
  • Menhir de la Pierre-aux-Joncs, au nord du bois Lureau.


Lieux Particuliers
  • Le château de Villandry. Villandry, achevé vers 1536, est le dernier des grands châteaux qui furent bâtis sur les bords de Loire à l'époque de la Renaissance. Villandry fut construit par un ministre des finances de François 1er, Jean le Breton, il avait surveillé et dirigé pendant de longues années la construction de Chambord, pour le compte du roi François 1er . Auparavant, il avait été ambassadeur à Rome, où il avait pu à loisir étudier l'art des jardins.

    Les descendants de Jean le Breton conservèrent Villandry jusqu'en 1754, année où il devint propriété du marquis de Castellane, ambassadeur du Roi et issu d'une très illustre famille de la noblesse provençale. Ce dernier fit construire les dépendances de style classique, la conciergerie et la basse-cour situées de part et d’autre du château.

    Au XIXe siècle, on détruisit le jardin traditionnel pour créer un parc à l'anglaise autour du château.

    En 1906, le Château fut acheté par le Docteur Joachim Carvallo, né en Espagne en 1869. Il abandonna la brillante carrière scientifique qu'il menait alors, pour se consacrer uniquement à Villandry. Il sauva ainsi le château qui était sur le point d'être démoli et créa, en pleine harmonie avec l'architecture Renaissance de ce dernier, les jardins que nous voyons aujourd'hui.

    visite virtuelle : http://www.chateauvillandry.com/visite.php3?id_rubrique=7&id_article=14&lang=fr
  • Eglise Saint-Etienne: Une chapelle rectangulaire de 9m sur 18 est édifiée au XI°siècle. A la fin du XII sont ajoutés le transept et le cœur. La chapelle originelle devient alors la nef de la nouvelle église.

    Au XIX° siècle, Mme Hainguerlot offre un orgue, les vitraux du chœur, les autels et deux cloches. Une vaste coupole de 6m de diamètre est une rareté architecturale en Touraine. Une large fenêtre gothique est construite grâce à Jean le Breton en 1532. Un vitrail est installé en 1543. Il est d’une grande beauté.

    nef lambrissée 11ème, murs en petit appareil, croisée du transept coiffée d'une coupole sur pendentifs et croisillons en berceau brisé 12ème, choeur en berceau brisé, abside et absidioles en cul-de-four, caveau funéraire seigneurial, clocher carré à flèche de charpente ; vitraux 16ème

    Sur la droite du portail, à l’entrée, se trouve une petite estrade, appelée Ambon, où étaient faites les annonces publiques au Moyen-Age.




Sources

_________________
Avatar(c)(t)(r) 2006-Fay'Raya


Dernière édition par LLyr di Maggio le Lun 17 Nov - 22:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://Terresdeleyt.free.fr
LLyr di Maggio
Maistre de céans
avatar

Nombre de messages : 3949
Age : 44
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: Re: [Baronnie] Villandry   Mar 18 Déc - 0:24

Attribué par patente le 09.10.1454

patente de messire Bozal
Citation :
Messire Bozal est un Tourangeau qui mérite au même titre que mes trois précédentes propositions d'anoblissement, une patente de ma part afin de vous exposer ses multiples faits pour la Touraine.

Lorsque Bozal décida de s'investir pour Loches, il s'engagea dans la police pour endosser le rôle de sergent de police qu'il occupa avec grand intérêt durant 2 mois avant de profiter d'une promotion et devenir le lieutenant de police de Loches, et continua de réaliser sa tâche avec brio. Pour cette raison, il fut accepté au sein de l'équipe municipale de Loches, qu'il n'a jamais quitté durant les 7 mandats municipaux qui suivirent. Il eu ainsi le temps de développer de nombreux projets pour son village dont le plus important fut la cueillette.

En effet, Messire Bozal fut sans doute le premier français a cartographié complètement et clairement un verger et à rendre cette carte disponible pour tous les villageois, permettant à tout un chacun de débuter sa journée de cueillette en prenant connaissance des arbres portants les meilleurs fruits. Cette carte est actuellement toujours en application et continue d'être de nombreuses fois consultée. A l'heure où je vous écris cette patente, de très nombreux villages du royaume se sont inspirés de cette carte pour l'utiliser et en faire bénéficier de nombreux Français.

Bozal fut alors inséré au sein d'une liste Ducale et s'inséra suite aux élections au conseil tourangeau. Il termine actuellement son 3ème mandat ducal et eu l'occasion d'endosser plusieurs fonctions dont celle de prévôt des maréchaux, suite logique à sa brillante carrière au sein de la prévôté.

Parallèlement à ces hautes fonctions, Bozal continue de pratiquer avec plaisir sa fonction d'ambassadeur tourangeau, qu'il occupe depuis maintenant 8 mois. Il est l'actuel ambassadeur en Anjou, position particulièrement difficile à endosser de part les tensions continues qui lient nos deux duchés. C'est probablement grâce à son immense travail que nos frontières sont à l'heure où je vous parle encore infranchie d'un coté comme de l'autre.

Enfin, Bozal eu l'immense privilèges de co-créer, avec le Baron de Vallères, la Confrérie du Pardon, rassemblant hommes et femmes actives militairement pour leur duché. Cette confrérie eut à maintes reprises l'occasion de servir son duché, agissant dans l'ombre afin d'épauler l'armée régulière. Ne courant après aucunes reconnaissance, cette confrérie, dont Messire Bozal fait bien évidemment partie, continue encore aujourd’hui, à servir la paix et la sécurité des rouets de Touraine, sans quête de gloire ni d'argent.

Pour toute ces raisons, je demande aux membres de la Héraudrie de bien vouloir accorder les terres de Villandry en qualité de baronnerie à Messire Bozal.

Fransou de Lahaye
Duc de Touraine

_________________
Avatar(c)(t)(r) 2006-Fay'Raya
Revenir en haut Aller en bas
http://Terresdeleyt.free.fr
Felian
Publivore
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 31
Localisation : Loches
Titre nobiliaire : Seigneur de Saint-Nazaire de Ladarez
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: [Baronnie] Villandry   Lun 30 Avr - 20:23

Citation :
Geoffrey, fils de Rolland de Bourgueil et de Lydie, Duc de Bourgueil.
Mattane, deuxième Duc de Touraine a écrit:
Moi, Mattane, Duc de Touraine elevons au titre de Vi-comte, Vicomtesse et Baron, Baronne les personnes cités pour leur travail effectuer au conseil comme me le confere le droit en vigueur


Fait à Tours en l’an de grâce 1453 le 6 septembre
Mattane
Duc de Touraine
le Duc apposa le sceau ducale
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Baronnie] Villandry   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Baronnie] Villandry
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Baronnie] Villandry
» [Baronnie] Beaucouzé
» Baronnie de Montauban d'Ouvèze
» la neuvieme baronnie
» Très-Saint Flouffe de la Baronnie de La Tour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Lavardin :: Aile Héraldique :: Salle Nobiliaire :: Touraine-
Sauter vers: