Le domaine du Lavardin en Vendomois, Uchronie des Royaumes Renaissants (1451 - ?)
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Vicomté 1580] Azay-sur-Indre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LLyr di Maggio
Maistre de céans
avatar

Nombre de messages : 3949
Age : 44
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: [Vicomté 1580] Azay-sur-Indre   Mar 1 Jan - 19:40

Azay-sur-Indre

Généralités historiques
Occupation romaine.
Seigneurie de l'abbaye de Noyers aux 11ème et 12ème, des Azay au 13ème, des Cardonne, des Bohier, puis des Chadieu.
Co-seigneurie du marquis de Lusignan et du marquis de La Fayette en 1789.
A porté les noms d'Azay-le-Chétif, Azay-le-Cardonne et Azay-le-Chadieu.

Architecture civile
Château d'Azay 15ème, restauré aux 17ème et 19ème.
Manoir de la Folaine* 15ème (IMH) : logis rectangulaire flanqué d'une tour circulaire, échauguettes d'angle en encorbellement, lucarnes ornées, ancienne chapelle (grange).
Manoir de Bergeresse 14ème, agrandi 17ème (IMH) (ancienne métairie monastique) : porte d'entrée de la cour, logis à contreforts, tour d'escalier polygonale, galerie charpentée, bâtiments 17ème, ancienne chapelle ornée de peintures murales, grange 14ème.
2 moulins.

Architecture sacrée
Eglise Saints-Crépin-et-Crépinien 11ème, remaniée 15ème/16ème : nef unique et ch?ur lambrissés, portail plein cintre à archivolte ornée, clocher carré 11ème/16ème à flèche de charpente ; autel 17ème, Christ 17ème, Vierge 18ème, Vierge à l'Enfant 16ème surmontant la porte sud.


Azay-sur-lndre, commune du canton
et do l'arrondissement de Loches, situé sur
l'Indre, à 32 kilomètres de Tours et à 1 de
Loches. Villa quo dicilur Aniacus, Azaicum,
vers 109G (Cartulaire de Noyers). Ami,
vers i 109 (Cartulaire de Noyers). Parochia
Aizaici, vers 1160. Azaium captivum, parochia
de Amio dicto Chetit, Asceyum le Chétit,
XHi* siècle (Cartul. du Liget et de l'archevêché de
Tours). Azê, Azay-le-Cardonne, xvi" siècle
(D. Hous., XIV). Azay-le-Chêtif, Azay-sur-
Indre, Azay-le-Chadieu (fin du xvi" siècle, jusqu'au
ïviii*). Dans un même titre on lrouve quelquefois
les deux derniers noms tour à tour employés.
Asiacum parvum aut paupertinum
(Hadrien de Valois, Nol. gall., 571). – A~m\jsur-
Indre, carte de Cassini.
Elle est limitée, au nord, par la commune de
Chédigny; à l'ouest, par Chambourg; à l'est, par
Reignac; au sud, par Dolus. L'Indre l'arrose de
l'est à l'ouest et reçoit, près du bourg, l'Indrois,
qui fait mouvoir les moulins do la Folaine et de
Morillon. Celte commune est traversée par la route
nationale n° 143 de Tours à Clermont.
Les lieux, hameaux ou villages suivants sont
compris dans son territoire Le Haut-Chamboisson
(36 habit.), ancien fief. Le Bas-Chamboisson
(81 habit.), ancien fief. Morillon (74 habit.),
ancien fief, connu dès le xm" siècle et relevant
du château de Loches. Il appartenait à la
collégiale de Loches. La Folaine (23 habit.),
ancien fief, relevant de la collégiale de Loches.
– Bergeresse (28 habit.), ancien fief, connu dès
le xm" sièclo {territorium de Bergeresia in parochia
de Azayo), et appartenant, au xvn" siècle,
aux chartreux du Liget. La Garenne (appelée
autrefois le Petit-Bargeresse), ancien fief, relevant
de Reignac. Le Fresne, lieu connu dès le
mi1 siècle (locus qui dicitur le Frayne). Le
Roulet (36 habit.). Les Robins (15 habit.), ancienno
propriété des chartreux du Ligot. Le
Prieuré (18 habit.). Le Puits (10 habit.).
Villepays (28 habit.). Vrilly (8 habit.). –
La Grange des Champs, Norçay, Bout de l'Hérault.
Avant la Révolution, la paroisse d'Azay-sur-
Indre était dans le ressort de l'élection de Loches,
et faisait partie du doyenué, du grand-archidiaconné
et de l'archiprêtré de Lochos. En 1793, elle
dépendait du district de Loches.
Superficie cadastrale. 1384 hectares.
Le plan cadastral, dressé par le géomètre Dclaunay,
a été terminè en septembre t826.
Population. 85 feux en 1762. 499 habit.
en 1801. – 463 habit, an 1806. 408 habit.
en 1808. 452 habit, en 1810. 427 habit.
en 1831. –461 habit, ou 1841.– 464 habit.
en 1851. 487 habit, on 1861. – 477 habit.
en 1872. 503 habit. en 1877.
Assemblée pour location de domestiques le
dernier dimanche de juin.
Recette de poste de Loches. Perception de
Tamigny.
L'église, placée sous le vocable des saints Crôpin
et Crépinien, n'offre rien d'intéressant. Elle
eut pour fondateurs et patrons les seigneurs
d'Azay.
Le présentateur au titre curial était lo grandarchidiacre
de l'église de Tours.
Le principal revenu de la cure se composait
du tiers de la dime do la paroisse, dime qui formait
un fief relevant à foi et hommage simple du
château d'Azay, et qui avait été légué par Martin
Berruyer, évêque du Mans, vers 1450, à la condition
de célébrer doux messes par an pour le repos
de son âme, une en mai, l'autre en décembre.
Il y avait, dans la même paroisse, un prieuré
dont la fondation, remontant à la fin du xi" siècle,
était due à un noble personnage nommé Hyrvisus
Cabruns et à ses fils, Gosbert et Aimery Pollard.
A la suite de cette fondation, Hyrvisus se fit religieux
à l'abbaye de Noyers.
En 1136, Hugues Fraisnel était prieur d'Azay.
Jacques Dufrementel posséda' ce bénéfice en 1693,
et après lui nous trouvons Urbain Bertrand (173G)
qui prend la qualification de prieur commendataire.
Le prieur était tenu de célébrer, toutes les semaines,
trois messes à la chapelle du château soigneurial
cl do donner à dtner quatre fois l'an,
aux époques des assises, au seigneur du lieu et
à ses officiers, comme aussi de nourrir, à cette
occasion, los chevaux, les chiens et les oiseaux de
chasse que le châtelain amenait avec lui.
AZA AZA
Le prieuré d'Azay constituait un fief qui relevait
du roi, à cause du château de Loches. Depuis
le n1 siècle jusqu'à la Révolution, il a appartenu
à l'abbaye de Noyers.
Los registres d'état-civil de cette paroisse commencent
le H janvier 1C83.
CURÉS d'Azay-sur-Indise. Jérôme Prévost,
1457. Jehan Provendier, 14G3. Mathurin
Ballozeau, 1530. Jacques Heurteloup, 1535.
Mathieu Barrault, 1664. André Boyvin, 1680.
– Quentin Ferrand, 1697, 1721.- Urbain Bertrand,
1736-40. –Riche, 1793. Sainson, 1802.
y – Dupuy, 1850. Savetier, 1859, actuellement
en fonctions (1877).
A la fin du n" siècle, lo fief d'Azay appartenait
à Hyrvisus Cabruns, dont nous avons déjà parlé,
et qui en fit don, avec l'assentiment de sa famille,
à l'abbaye do Noyers. Cotte donation fut ratifiée
en 1109, par Ascelin de Jusé, parent d'Hyrvisus,
et par Foulques, comte d'Anjou. Plus tard, ce
fief devint une châtellenie, puis une vicomté
(1586).
Le manoir seigneurial est qualifié do Maison
forte dans un aveu rendu en 1572, par René du
Breuil et par sa femme, Claude d'Argy. Il relevait
du château de Loches, à foi et hommage-lige.
D'après l'aveu dont nous venons do parler, les
nouveaux mariés, dans la châtellenie, « étaient
« tenus de fournir chacun un esteuf la jour de la
« Pentoooste, ès mains du sergent du seigneur,
« pour icolluy estre jette et couru entre les nou-
« veaux mariés; les femmes devaient fournir
« chacune sa petite buye pour estre aussi par
« entre elles courue après qu'elle aurait été jetée
« par le sergent. »
L'abbaye de Noyers a possédé ce domaine jusqu'à
la fiu du in* siècle. Nous ignorons l'époque
précise à laquelle il passa aux mains d'une famille
dite d'Azay, dont le chef, en 1215, était
Guillaume d'Azay, cbevalier-bannerot.
Celui-ci eut pour successeurs Pierre d'Azay,
1257. – Guillaume d'Azay, mentionné dans des
chartes de la chartreuse du Liget de 1282 et
1287. – Jouffroy d'Azay, Éc, 12!)0. – N. d'Azay,
1320. Hervé de Karaleu, Éc, 1350-71. – Imbaut
d'Azay, 1400. Louis de Rochechouart,
cliev., 1417. Adam de Rilié, 1435, marié à
Catherine de Montenault, qui épousa en secondes
noces Colas de Napveto. Hervé de Rillé, cltev.,
1478. Jeanne de IU116, vouvo do Jean Marques
et Damion do Rillé, Éc., marié à Louise de Maillé,
possédaient Azay vers 1483. Pierre le Rillé,
1481. Guillaume Marques, Éc., seigneur de
Chenoncoau, et Fouques Marques, Éc, soigneur
de la Roche, cèdent à Guyonne de Sanzay, dame
de Chanceaux, une partie de la terre d'Azay,
qu'ils possèdent par héritage (1490).- – Jean-
Frani'ois de Cardonne, chev., conseiller et chambellan
du roi, d'origine espagnole, 1515. Il épousa
F;aiiJu;30 de la Buissiôio. rhilibni Ti.-a.iii,
seigneur d'Azay, en partie, par suite de son ma- I
riago avec Anne do Cardonne, 15SG. Joachim
et Claude Tissarl, fils du précédent. Michel
des Ligneris, écuyer du duc d'Alençon, seigneur
d'Azay (en partie), par suite de son mariage avec
Claude, fille de Jean-François de Cardouno (1530).
Jean de Nouroy, chev., soigneur do la même
terre (en partie), par son mariage avec Marguerite
de Cardonne, aussi fille de Jean-François (1554).
Antoine Bofiier, Éc, seigneur de Chenaye et
d'Azay (en partie), du chef de sa femme, Claude
de Cardonuo. Claude Tissart, dame d'Azay (en
partie), vers 1540. René des Lignoris, Éc.,
(Schanson de la reine de Navarre, bailli de Châteauneuf,
fils de Michel des Ligneris. Par suite
d'un partage avec ses cohéritiers, du 25 juin
1554, il devint seul propriétaire d'Azay. Michel
des Ligneris, fils du précédent. René des
Ligneris, mort sans laisser d'enfants do mn mariage
avec Antoinette Babou (1570). René du
Breuil, Éc., et Claude d'Argy, sa femme, (!:irae
d'Azay, héritière do Claude Tissart, sa mère, vendirent
cette terre au suivant, par acte du 13 juin
1573. – AmblarddeChadieu, chev. Par lettres du
mois de juin 1586, Azay fut érigé en vicomte en
sa faveur. Il est dit dans ces lettres « que dorént
navant Azay sera appelé A*ay-le-Chadieu
« au lieu qu'icelle terre soulait être nommée
« ~M<e-C/t<;<< le Cardonize et sur Indre. »
François Papillon du Riau, seigneur d'Azay
(on partie), par son mariage avec Catherine de
Chadieu, fille du précédent. Il mourut avant
1628. Par acte du 24 août de cette année, sa
veuve vendit Azay à Marie Le Court, veuve de
Claude Sain, Éc, seigneur de Beauregard.
Jean de Vonnes de Fontenay-Isoré, gentilhomme
ordinairo de la chambre du roi, marié à Marie de
Chadieu, fille d'Amblard, exerça, au nom de cotte
dernière, la retrait féodal, et devint seigneur
d'Azay. Il prit possession le 31 octobre 1(!28.
François do Vonnes, fils du précédent, 16iî).
Jean do Vonnes, 1673. René Luthier, vicomte
d'Azay-le-Chadiou, 1686. Madeleine Luthier,
veuve de François de Vonnes, vicomtesse d'Azay,
vendit ce domaine, par acte du 29 octobre 1689,
au suivant. François Bastonneau, maitre ordinaire
de la chambre des Comptes de Paris.
Gabriol Bastonnoau, chev., 1709, décodé le
16 mai 1720. François-Robert Bastonneau,
frère de Gabriel et son hérilier, vendit la vicomte
au suivant, par acte du 18 mai 1741. – Philippe-
Louis Le Hayer, mort vers 1T 41). – Diane-Gabrielle
de Jussac, veuve de Michel de Con flans
d'Armentières, Charles -Eustacho, marquis de
Conflans, Jeanne et Marguerite de Vienne, sont
co-propriétaires d'Azay, qu'ils vendent, au suivant,
par acte du 13 mars 1750. René-Joachim-
Francois Testard des Bournais, Éc, conseiller
du roi, trésorier de France et grand-voyer
de la généralité de Tours. Charles-Yves Thibault,
cumle da la hivière, t ui. iluguos-Thibault-
Henri-Jacques, marquis de Lusignan et
BAB BAB
Marie-Joseph-Paul-Yves-Roch-Gilbert du Mottier,
marquis de La Fayette, maréchal des camps et
armées du roi, major -général au service des
États-Unis d'Amérique, co-seigneurs d'Azay 'en
1789.
Une voie romaine passait dans les environs du
bourg.
MAIRES ij'Azay sun Indre. – Chicoineau,
1801. Gagneux, 1803. Martin Berthault,
nommé le 29 décembre 1807, le 14 décembre
1812, le 2 janvier 1826, démissionnaire en 1829.
Crépin Algret, nommé le 19 janvier 1829.
Pierre Christophe, 5 juin 1837, 9 juillet 184G.
Barduu, 18i8. Dupuy, 1864. Victor Pasquier,
1805. Victor Thibault, 186G, mai 1871,
8 octobre 1876.
Cartulaire du Liget. Cartulaire de Noyers, chartes
241-42-50, 330, 371, 373, 439-96, 569, 586, 587, 652. –
Arch. d'I.-et-L., C, 602, 603; E, 127, 128 et suiv.; – H,
clergé séculier. Bibl. de Tours, fonds Salmon, titres du
Liget et de Notre-Dame de Loches. Lib. jur, et Carttil.
de tarchea. de Tours.– D. Hous., Ii; 316; VII,
2733, 3273, 3315, 3335, 3353; XII; XIV. – Bibl. nat.,
Gaignères, 678. Bibl. de Rouen, coll. Leber, Généralité
de Tours, 5791. – Ment. de Miromesnil, dans le Diction.
topographique du diocèse du Mans, I, 18. Eétanïourt,
Nom» féodaux, I, 71; II, 589, 061, 1021. La Chesnaye-
Baastellus. V. la Bastille, c" de Braslou.
Baate (la), c°" do Saint-Pierre-des-Corps.
V. les Bastes.
Baate (la), ancienne propriété de l'abbaye
de Marmoutier, située dans le bourg de Semblançay
et qui est citée dans une charte de 1224. –
(Arch. d'I.-ut-L., charte de Marmoulier.)
Babaudière (la), c"' de Saint-Symphorien.
V, Babinière.
Babauderies (les), c" de Loché. V. Bahaudières.
Babaudrie (la), c" de Chemillé-sur-Indruis.
Ancionno propriété de la Chartreuso du
Liget, vendue nationalcmont en 1791. (Arch.
d'I.-et-L., Biens nationaux.)
Babaudrie (la), f., c" de Reugny.
Bateaux (les Qrands), paroisse du Petit-
Prassigîiy, propriété citée dans un titre de
1739, et relevant du fief du Potit-Prosaigny. Ello
ne figuro pas sur les cartes. (Arch. d'I -et-L.,
E, 103.)
Babinerie (la), f., c" de Bourgueil.
Babinet (le bois), situé près du Petit-Vairin,
c" de Neuilly-le-Itrignon.
Babinière (la), ancien nef, paroisse de
Ballan, cilé dans un titre du xv siècle. Ce nom
des-Boi», Diction. de la noblesse, II, 480. D'Hozier,
Armoriai général de France, reg. 1", 1" partie, 360
Moréri, Diction. hi,t.. suppi. II, 163. Lhermite-Souliers,
Hist. gméal. de la noblesse de Tour., 85, 295, 353,
Liber compositionum, 45. Expilly, Diction. des
Gaules, I, 421. De Waroquier, Tableau hist. de la noblesse,
I, 31. Pouilléde l'archevéché de Tours, 1548,
p. "1. – Blanchard, Les présidents à mortier au Parlement
de Paris, 311. Lobineau, Hist. de Bretagne, II,
497. A. Duchesne, Hist. de la maison de Chasleigner.
P. Anselme, Hist. généal. des grands officiers de la
Couronne, IV, 653; VII. 505; VIII, 181. Dnfour, Diction.
hist. de l'arrondissement de Loches, I, 4, 5. A.
Joanne, Géographie d'Indre-et-Loire, 94. La Thaumassière,
Bist. du Berry, 448. – E. Mabille, Notice sur les
divisions territoriales de l'ancienne province de Touraine,
179, 100. Mém. de la Soc. archéol. de Tour., IX, 165;
X, 183 XIH, 64. – Hadrien de Valois, NoL Galliarum,
571. – L. de la Roque et E. de Barthélémy, Catalogue
des gentilshommes de Touraine et de Berry, Il.

_________________
Avatar(c)(t)(r) 2006-Fay'Raya
Revenir en haut Aller en bas
http://Terresdeleyt.free.fr
 
[Vicomté 1580] Azay-sur-Indre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vicomté 1580] Azay-sur-Indre
» Seigneurie issue de mérite de Le Bois d'Oingt (Vicomté d'Oingt)
» [Vicomté] Baudricourt - Charlemagne von Frayner
» [Seigneurie d'Azay le Rideau ?] Cheillé
» [Baronnie] Azay sur Cher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Lavardin :: Aile Héraldique :: Salle Nobiliaire :: Touraine-
Sauter vers: