Le domaine du Lavardin en Vendomois, Uchronie des Royaumes Renaissants (1451 - ?)
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Baronnie] Montrichard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LLyr di Maggio
Maistre de céans
avatar

Nombre de messages : 3949
Age : 43
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: [Baronnie] Montrichard   Mar 18 Déc - 0:52



Héraldisme
Fief Baronnal -> Vicomtale au xx Mars 1455 par octroi
Description du Blason : d'azur aux trois fleurs de lys d'or, au bâton péri en barre de gueules, au franc-quartier du même
Ancien nom : Mont Reveau
Devise : -
Actuel Seigneur : Messire Elzebur
Ancien Seigneur : Messire Aymeric (06/09/1453 - 13/02/1454)
Nom des habitants : Montrichardais, Montrichardaises
Seigneuries historiques :
  • Genillé
Seigneuries RR octroyées :


Histoire (réelle)
Montrichard est une petite ville située sur les bords du Cher, située à 40 km à l'est de Tours, 30km au sud de Blois.

A l'époque gauloise, un premier village s'est formé près de la Fontaine de Nanteuil. Là, vers 360, St-Martin de Tours baptisait les premiers chrétiens; plus tard, un premier sanctuaire fut édifié et, tout près, les mérovingiens nous laissaient une nécropole.

Fin Xe siècle, Foulques Nerra, Comte d'Anjou, était en guerre contre le Comte de Blois; il fit édifier un premier donjon sur la colline dominant le Cher, ainsi qu'une chapelle dédiée à la Sainte-Croix. Les successeurs de Foulques firent construire le donjon de pierre et les fortifications au XIIe siècle. L'Anjou devenant possession anglaise, Montrichard fut anglais pendant 35 ans, jusqu'à ce que Philippe Auguste s'empare de la place forte (1188) et rattache Montrichard au Royaume de France.
La forteresse fut alors renforcée et la ville entourée de solides murailles. Un logis royal, édifié au pied du donjon, vit le passage de nombreux rois : de Louis XI, lors du mariage de ses filles, Anne avec Philippe de Beaujeu (1473) et Jeanne avec Louis d'Orléans, futur Louis XII; puis des souverains qui séjournaient dans leurs châteaux de Touraine et venaient chasser dans notre forêt. A Montrichard, Sully négocia la reconnaissance du futur Henri IV en 1589. Marie de Médicis, fuyant son exil au château de Blois, fit halte à l'Hôtel de l'Ecu d'Espagne (1619).

Au XVIIIe siècle, le Marquis d'Effiat, seigneur de Montrichard, y organise les chasses du Duc d'Orléans. A sa mort (1719), il lègue sa demeure Renaissance qui, après avoir été hôpital-hospice pendant 250 ans, abrite maintenant diverses associations et garde son nom d'Hôtel d'Effiat.

A la veille de la Révolution, le Duc de Penthièvre, grand amiral de France devient le seigneur d'Amboise-Montrichard et fait construire l'Hôtel de Ville.

La première moitié du XIXe siècle voit la démolition des portes et murailles de la ville. Le Cher est canalisé (1839-1863), mais le commerce fluvial est vite supplanté par le chemin de fer (1860-1870).

Au XXe siècle, la ville s'adapte au monde moderne : démolition de maisons anciennes pour élargir les rues et créer des places, extensions des quartiers d'habitation qui font disparaître le vignoble, aménagement des bords du Cher pour les loisirs (création du Parc-Plage en 1937).

Montrichard faisait initialement partie de la Touraine, à la la Révolution la ville et ses environs ont été rattachés au département du Loir et Cher.
La ville conserve plusieurs monuments intéressants, en particulier le Chateau et l' Eglise de Nanteuil. Autour de Montrichard, une visite aux ruines Gallo-Romaines de Thésée et au chateau de Gué Péan s'impose.

_________________
Avatar(c)(t)(r) 2006-Fay'Raya
Revenir en haut Aller en bas
http://Terresdeleyt.free.fr
LLyr di Maggio
Maistre de céans
avatar

Nombre de messages : 3949
Age : 43
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: Re: [Baronnie] Montrichard   Mar 18 Déc - 0:53

Patente de Messire Elzebur
Citation :
Montrant dès octobre 1453 un grand investissement en la bonne ville de Chinon, il débuta sa carrière en tant que conseiller municipal du père Egmont. Ensuite, pendant les trois mandats consécutifs de Fransou à la mairie, il fut son adjoint et le conseiller au commerce, faisant montre d’une très grande activité, mettant en place la banque chinonaise et optimisant les exportations de cette ville de pêcheurs. Ses qualités de gestionnaire dans le domaine économique ont participé activement au redressement de la mairie chinonaise suite aux dégâts importants du traite Whell.
Succédant à Fransou, il remporta les élections municipales et réalisa également 3 mandats successifs enrichissant pour sa ville.
Lors de ces deux mois, il intégra l’équipe ducale tourangelle où il fit nombre de remplacements, tout en assurant ses fonctions municipales.
A coté de ces charges, il est à signaler que le sieur Elzebur travaille sur différents fronts, cumulant les fonctions de juge d’application des peines à Chinon, banquier de cette même ville et servant sa patrie dans la troupe d’élite du Connetable.
Jamais il n'a démérité. C'est une personne sérieuse et capable, dont la Touraine peut être fière.

_________________
Avatar(c)(t)(r) 2006-Fay'Raya
Revenir en haut Aller en bas
http://Terresdeleyt.free.fr
LLyr di Maggio
Maistre de céans
avatar

Nombre de messages : 3949
Age : 43
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: Re: [Baronnie] Montrichard   Mar 18 Déc - 0:55

Patente d'annoblissement et de réhaussage de Fief du Montrichard envers Elzebur Gioberney

LLyr, 8e Duc de Touraine a écrit:
Résumé
    Nom : Elzebur de Gioberney
    Qualité présente : Baron de Montrichard
    Demande d'octroi : Vicomtal
    Fief : Sur-élévation de la qualité du fief baronnal de Montrichard...
    Blasonnement : d'azur aux trois fleurs de lys d'or, au bâton péri en barre de gueules, au franc-quartier du même



    Charges impactées : CaC
    Durée de charge (mois) : 8 mois
    Mérites :
    • redressement et annulation de la dette royale
    • Forte motivation et implication dans les affaires du duché


Détails
Qualités : Sérieux, abnégation
Défauts : renfermé

Il n'est pas facile de décrire l'ensemble d'une charge que vous ne maitrisez pas vous mesme d'autant plus quand elle touche le point précis de l'économie d'un Duché.

Il y a de cela 8 mois Le Baron de Montrichard Elzebur s'est attelé à la tache de redresser la barre et de rendre positive les caisses du duché suite au décret royal.

Il s'était fixé un délai strict pour cela, délai qu'il a tenu haut la main, mettant tout en oeuvre pour reduire au plus vite de trou béant dans les finances de la Touraine. La demande de l'Audit financier pour controler ses protocoles et les félicitations des intendants royaux pour la bonne gestion et tenue économique de la Touraine valent toutes les explications de textes sur les qualités du Baron de Montrichard.

Comme une explication détaillée vaut mieux qu'un long discours formel, je joins à cette patente copie du rapport final concernant le passage en positif des caisses du Duché de Touraine. Ainsi vous pourrez constaté de vous mesme l'excellent travail, tout en abnégation, du Baron de Montrichard ainsi que les mérites qui à mon sens ne sont pas volés en l'occasion.

Aujourd'hui si la Touraine est créditrice et a de très bonnes assises financières c'est grace au Baron de Montrichard.

Il est à noter aussi son role de Régent officiel des Ducs Fransou et Théram durant les derniers mois où ses ducs lui laisserent le temps de quelques jours d'absence les renes du duché dans son ensemble. IL a prouvé que ces coméptences allait bien au dela du simple domaine commercial et qu'il savait donner de sa personne le cas échéant et se faire meneur d'hommes accompli.

En cela et en nom nom autant qu'en celui de la Touraine, enfin de le remercier tout autant que de l'honorer pour ses mérites, Nous LLyr di Maggio et d'Astralgan 8e Duc de Touraine gageons à cette patente l'interet et l'octroi par réhaussement de la qualité du fief Baronnal de Montrichard en vicomté.

Faict le XXIIIe Jour de février de l'an de grasce 1455 sous le regne de nostre souverrain bien aimé le Roy Levan le troiseme de Normandie


elzebur a écrit:
Bilan de l’évolution de la santé économique de la Touraine.

Depuis le 12 Novembre 1454 (prise de fonction du Duc Theram).

Cette période est marquée par différents évènements :
Arrow Demande d’un audit auprès du Cabinet Royal. Cet audit a été rendu le 3 décembre. Différentes recommandations concernant notre économie y étaient données.
Arrow Arrivée de Tours, avec augmentation du nombre de places dans les mines. Nous ne devons plus importer de pierres pour les entretiens des mines.
Arrow Augmentation de niveau de la mine d’or, avec une meilleure rentabilité.
Arrow Mise en place de l’impôt.

Au 12 Novembre, la trésorerie était fortement négative, avec -44 600 écus. Néanmoins nous disposions de 89 600 écus sous forme de produit (dont 20 000 sous mandat, à l’exportation). Différents produits étaient présent en nombre important, dont notamment les carcasses, viandes, peaux, fers, et autres.

Grâce à l’audit, nous avons pu cerner d’avantage les points noirs de notre économie. Ces points noirs, déjà connus, mais peut être sous évalués, ont pu être traités prioritairement, avec les solutions préconisées par le Cabinet.


Par ailleurs, l’arrivée de Tours a été très importante, avec l’agrandissement des mines. 50 places de plus, avec désormais une autonomie en pierre, et une production importante de fer. Nous en avons profité pour augmenter le niveau de la mine d’or (augmentation de 53 écus récoltés chaque jour).

Outre l’augmentation des mines, l’arrivée de Tours a permis de relancer la consommation. De nombreux vagabonds, cela représente du pain supplémentaire, ainsi que du poisson, des fruits, des viandes, des vêtements, des seaux… supplémentaires qu’il faut fournir à Tours.

Les exportations ont été très importantes durant cette période. Ainsi, plusieurs marchands sont partis sur les routes. Des centaines de produits ont été exportés, nous permettant de ramener des dizaines de milliers d’écus en Touraine. Il faut par exemple remercier Lothur (12 000 écus), Malthazard (9 000 écus), Oyotouf (11 000 écus), notamment. D’autres ont pu effectués des missions plus sporadiques, mais toutes aussi importantes. Merci à eux !

Enfin, l’impôt a été mis en place. 3 levées ont eu lieu, différemment réparties suivant les villages. Tours a été exempté, car il n’y avait pas assez de paysans et artisans, rendant l’impôt non rentable. Les Chinonais se sont rendus chez le percepteur à 3 reprises, alors que les Vendomois n’y sont allés que 2 fois (1 fois exempté, suite à la prise de Vendome). Notons que le second impôt a été laissé à la mairie, afin de se remettre de son pillage.
Du coté de Loches, seulement 2 impôts ont été levés, le dernier ayant été repoussé à cause de l’absence de la mairesse Katsabrina. Nous discutons actuellement de la possibilité d’effectuer cette levée.

Ce sont finalement 9213 écus qui ont été perçus, améliorant grandement la situation du duché.

La situation économique actuelle est donc bien plus saine.



Le duché est passé en positif, provisoirement le vendredi 2 Février. Avec le jeu des salaires des mineurs, des maréchaux, nous sommes repassés en négatif dès le dimanche.
Par contre, avec le retour d’Oyotouf, et de son mandat fort bien garni, nous sommes repassés cette semaine en positif, et de manière confortable. En continuant nos efforts, nous ne devrions plus passer en négatif.
Ce dimanche, le duché dispose donc d’une trésorerie positive, avec 7 703 écus.
Coté marchandises, nous en sommes à 96 651 écus, dont près de 35 000 sous forme de mandat.

L’évolution semaine après semaine est très régulière, avec une hausse de 7 000 écus environ de la valeur des biens du duché.

Avec l’amélioration sensible de notre économie, la pertinence de l’impôt peut être rediscuté. Ainsi, un débat sera ouvert rapidement pour connaître l’opinion des Tourangeaux, quant à la suite à donner aux prélèvements.

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout !

Elzebur, Cac de Touraine

elzebur a écrit:
Evolution depuis le mois de juin 1454 (ma prise de fonction au poste de Conseiller au Commerce du duché). (vi…ca commence à dater !!)

J’ai pris fonction au 6 juin 1454, en remplaçant de Faft.
Depuis le dimanche 25 Juin, je dispose de données hebdomadaires, et comparables entres elles (seulement 3 dimanches manquant sur les 30 semaines).

A partir de toutes ces données, il est possible de retracer l’évolution de l’état de santé du duché.
Sur ce schéma est représentée l’évolution de la valeur totale des biens du duché, comprenant donc la trésorerie, les bêtes, les marchandises et les mandats en cours.



Lorsque je suis arrivé en poste, le duché accusait une trésorerie négative à -43 900 écus. Les marchandises présentes offraient une valeur globale du duché positive.
Les stocks étaient fortement inégaux, disproportionnés (300 fruits/200 laits/200 poissons/400 viandes/1000 peaux/300 carcasses de cochons et 300de vaches….)

Arrow Phase 1 : prise en main, destockage.

Un énorme boulot de destockage a été effectué, en exportant la plupart de ces surplus. Des dizaines de contrats ont été signés, plusieurs centaines de journées de voyages ont été accomplis par les marchands.

Par ailleurs, diverses mesures ont été lancées sous le règne de Fransou, dans le but de mieux maîtriser les dépenses, et les revenus du duché. Globalement, la situation était tout de même morose, avec très peu de gain chaque semaine (1000 écus environ), avec une forte dépendance aux résultats d’exploitation de nos mines.

ArrowPhase 2 : pertes importantes

Fin aout, nous avons connus de gros problèmes avec les mines, avec de gros soucis d’éboulements, et plusieurs chutes de niveaux qui sont arrivés en très peu de temps.
Immédiatement, nous avons été mis en difficultés, avec l’obligation de restreindre le nombre de mineurs le temps de faire les travaux d’urgences, et de refaire un stock convenable de pierre. Notre économie en a énormément souffert.

ArrowPhase 3 : pertes maîtrisées

Période à nouveau difficile, avec l’impossibilité de faire des mandats. Rapidement, nous avons été mis en difficulté, car l’approvisionnement en pierre s’est avéré difficile. Il a fallu se montrer très rigoureux dans la gestion de mines pour ne pas connaître de chute de niveau. Il a bien fallu restreindre les accès, avec donc des manques à gagner très importants.

ArrowPhase 4 : reprise de la rigueur

A partir de fin Octobre, un stock important de pierre arrive, coïncidant avec le retour de l’équilibre financier. Durant cette période, la hausse retrouve son rythme d’avant crise, avec env 1000 écus de gains chaque semaine. Notons une semaine avec un gros gain, correspondant aux élections ducales.

ArrowPhase 5 : comblement de la dette.
(Cette phase de l’évolution de notre économie est décrite dans le post précédent)

Avec l’arrivée de Tours, et l’agrandissement des mines, les semaines heureuses s’enchaînent, marquées par une hausse de la valeur de nos biens de 5000 écus chaque semaine. La régularité de cette hausse est assez spectaculaire (la baisse correspond à l’erreur d’entretien, le pic correspond aux élections ducales).

Voici à titre indicatif l’évolution de la trésorerie du duché, depuis fin Juin 1454.


De Juin à Octobre, notre trésorerie a peu fluctuée, alternant entre -60 000 et -40 000 écus. Ces fluctuations étaient principalement influencées par les exportations de fer et l’importation de pierres. Les grosses chutes correspondent ainsi aux achats massifs de pierres.
Depuis Novembre, nous n’importons plus de pierres (stock important, puis autonomie pur l’entretien des mines). Il n’y a donc plus aucune importation, mais que des exportations. Nous retrouvons donc plusieurs hausses importantes, correspondantes au retour des différents marchands.
Grâce à ces multiples exportations, à l’impôt, et autres mesures mises en place, notre trésorerie est enfin passée en positif en ce début février.
Les perspectives sont très bonnes, si les conditions économiques, la situation géopolitique ne varient pas.

Merci à nouveau de m’avoir lu jusqu’au bout,
Merci pour votre soutien depuis de nombreux mois.

Elzebur, Cac de Touraine

Lettres de soutien

Gweltas, Intendant des finances royales a écrit:
Lettre de recommandation pour Elzebur
En tant qu'intendant aux Finances Royales, j'ai eu le plaisir de cotoyer le sieur Elzebur pendant plus de 3 mois suite à un audit. L'objectif demandé par le duc de Touraine était simple : obtenir confirmation que les mesures prévues par son équipe économique étaient pertinentes. Elzebur avait alors pour charge tout le domaine économique de la Touraine.

C'est dans ce cadre que j'ai pu apprécier le professionnalisme et la pertinence de la reflexion d'Elzebur. C'est une personne de grande qualité aux compétences économiques avérées. De plus, son attachement à son duché m'a semblé manifeste.
Comme illustration de ses compétences et de sa probité, je pense que le simple fait que la situation financière de la Touraine se soit améliorée dans le calendrier proposé (c'est à dire un retour à une trésorerie positive en février) est la meilleure preuve qui puisse être obtenue.

_________________
Avatar(c)(t)(r) 2006-Fay'Raya
Revenir en haut Aller en bas
http://Terresdeleyt.free.fr
Felian
Publivore
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 30
Localisation : Loches
Titre nobiliaire : Seigneur de Saint-Nazaire de Ladarez
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: [Baronnie] Montrichard   Lun 30 Avr - 20:26

Citation :
Geoffrey, fils de Rolland de Bourgueil et de Lydie, Duc de Bourgueil.
Mattane, deuxième Duc de Touraine a écrit:
Moi, Mattane, Duc de Touraine elevons au titre de Vi-comte, Vicomtesse et Baron, Baronne les personnes cités pour leur travail effectuer au conseil comme me le confere le droit en vigueur
  • Trinity recoit les terres de Montrésor et le titre de Vicomtesse
  • Boubou recoit les terres de Langeais et le titre de Vicomtesse
  • Fnor recoit les terres de Montbazon et le titre de Vicomte
  • Adric recoit les terres de Villandry et le titre de Baron
  • Jason recoit les terres de Sainte Maure et le titre de Baron
  • Zygomar recoit les terres d'Azay-le-Rideau et le titre de Baron
  • Aymeric recoit les terres de Montrichard et le titre de Baron
  • Whell recoit les terres de Preuilly et le titre de Baron
  • Morgwen recoit les terres de Vouvray et le titre de Baronne


Fait à Tours en l’an de grâce 1453 le 6 septembre
Mattane
Duc de Touraine
le Duc apposa le sceau ducale
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Baronnie] Montrichard   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Baronnie] Montrichard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Baronnie] Beaucouzé
» Baronnie de Montauban d'Ouvèze
» la neuvieme baronnie
» Très-Saint Flouffe de la Baronnie de La Tour
» [Baronnie] Segré

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Lavardin :: Aile Héraldique :: Salle Nobiliaire :: Touraine-
Sauter vers: