Le domaine du Lavardin en Vendomois, Uchronie des Royaumes Renaissants (1451 - ?)
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Seigneurie de Gizeux historique, en Touraine RR] Avrillé (-les-ponceaux)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LLyr di Maggio
Maistre de céans
avatar

Nombre de messages : 3949
Age : 44
Date d'inscription : 17/12/2007

MessageSujet: [Seigneurie de Gizeux historique, en Touraine RR] Avrillé (-les-ponceaux)   Jeu 28 Fév - 16:44



Héraldisme
Fief ???
Description du Blason :.
Ancien nom :
Devise : -
Actuel Seigneur :
Ancien Seigneur : -
Nom des habitants :
Seigneuries historiques :


Seigneuries RR octroyées :




Généralités historiques




Vestiges préhistoriques et antiques




Architecture civile




Architecture sacrée




Liens divers, Photos




Sources




Nota Bene : * : Notoire - ** : Exceptionnel - IMH : Inscrit Monument Historique - MH : Monument Historique - SI : Site Inscrit - SC : Site Classé


A. vrillé, commune du canton de Langeais,
arrondissement de Chinon, à 35 kilomètres de
Tours, 46 do Chinon et 16 (le Langeais. – "Avrillé,
carte de Cassini.
Elle est bornée, au nord, par la commune
d'Hommes; à l'ouest, par celle de Gunlinvoir; au
sud, par celles des Essarts et de Langeais; à l'est,
par celles de Cléré et de Mazières. Elle est arrosée
par la Roumer, qui prend sa source près de la
Renardière et fait 'mouvoir les moulins de Raguin,
de Parpin, de Gruais et le moulin Jeannot;
par le ruisseau de la Chotardière, qui se jette
dans la Roumer, près de Verthonay; par le
ruisseau do Cromille, qui se jette également dans
la Roumer, près de la Renardière; par le ruisseau
d'Avrillé, venant de l'étang d'Avrillé et se
jetant dans la Roumer, près du Moulin-Parpin;
et par le ruisseau de Pissot. On y trouve
las étangs de la Davière, de Courboin, d'Onche,
des Landes, d'Avrillé et l'Étang-Neuf. Elle est traversée
par la route départementale n° 31, de (
Sainte-Maure à Noyant. i
Les lieux, hameaux et villages suivants en dé- 1
pendent La Y&illaudriu (8 habit.). Les Vi- 1
gnaux (14 hahit.). Les Landes (24 habit.).
La Baume (10 habit.).- La Besnardière (10 habit.).
La Mortière (12 habit.), ancien flef.
La Morellerie (14 habit.), ancien fief, appelé autrefois
la Fontaine. Quinçay (15 habit.).
La Roucherie (12 habit.). La Richetière (21 habit.),
ancien flef. Le Rouvray (20 habit.).
Le Boulay (40 habit.). – La Berthelotière (U babit.)
La Martinière (13 habit.). L'hermitage
(30 habit.). La Ganlellerie (12 habit.).
La Canterie (11 habit.). Moulin-Parpin (14 habit.).
Travaille-Ribaud, ancien fief. Courboin,
ancien nef. Saint-Symphorien-des-Poncoaux
(81 habit.), ancienne commune, réunie à
celle d'Avrillé en 1820. Le fief relevait de Bangé.
-Le Fourneau (55 habit.). – Les Jumeaux (8 habit.).
La Fresnaye, ancien fief, relevant de
Gizeux. La Boaugerie, ancienne propriété do
l'abbaye de Fontevrault. – Les fermes de la Motte,
la Renardière, la Robiuière, la Tremblaie, la Girauderie,
la Maison-Blanche, etc.
Avant la Révolution, la paroisse d'Avrillé était
dans le ressort de l'élection de Baugé (Anjou), et
faisait partie de l'archipretro de Bourgueil. En
1793, elle dépendait du district de Langaais.
Superficie cadastrale. 3282 hectares.
Le plan cadastral, dressé par Briau, a été .terminé
le 22 juillet 1829.
Population. 120 feux en 1762. – 2G7 habit.
en 1801. 271 habit. eu 1808. 309 habit.
en 1810. 530 habit. on 1831. 630 habit. en
1841. – 584 habit. en 1851. 639 habit. en 1801.
700 habit. en 1872. G88 habit. en 1876.
Foire le lundi gras.
Recette de posle de Langeais. Perception
d'Ingrandes.
L'église, placée sous le vocable de saint Aubin,
date du x° ou du xi" siècle. Elle eut pour fondateurs
et patrons les seigneurs d'Avrillé. La cure était à
la présentation du seigneur d'A vrillé et à la collation
de l'évéque d'Angers.
Cubés d'Avuilu!. Pierre Deloche, 1790.
David, 1801. Guerry, 1802. Pezé, 1806.
Loiseleur, 1839. Glassier, nommé en mars
1872, précédemment curé des Essarts, actuellement
en fonctions (1877).
Avrillé était une châtcllenio, relevant du château
do la Flèche à foi et hommage-lige. Le manoir
seigneurial, dont il existe encore des restes,
était en ruinos dès la xiv" siècle. Vers 1450, la
seigneurie fut réunie à cello do Gizeux.
Vers 1212, le domaine appartenait à Mathieu do
la Jaille, chev., seigneur de Gizeux. Il passa eusuite
dans la maison de Doué. Vers 1330, Aliénor
de Doué le porta en mariage à Hugues VI du
Bellay, seigneur du Bellay et do Villequier. C;îlui-
ci eut pour successeurs Jean lor, seigneur
du Bellay et de Gizeux, marié, en 1301, à Jeanne
de Souvain. Hugues IV du Bellay, tué à la
bataille d'Azincourt, en 1415. Jean III du Bellay,
mort vers 1430, sans enfanta. Jean IV du
AVR AZA
13
Bellay, frère du précédent, chambellan du roi
Louis XI (1461). Eustache du Bellay, flls du
précédent, conseiller et chambellan de René, roi
de Sicile et duc d'Anjou. Il entra dans les ordres
après la mort de sa femme, Catherine de Beaumont,
qu'il avait épousée en 1470. René du
Bellay, seigneur de Gizeux, marié à la marquise de
Laval (1493). François du Bellay, décédé en
1553. Son fils unique, François-Honri, mourut
peu de temps après lui. Eustache du Bellay,
cardinal, évèque de Paris, recueillit la succession
du précédent, son neveu. Il mourut le 16 février
1560 et fut inhumé dans l'égliao do Gizoux. Il
avait légué tous ses biens au suivant. René du
Bellay, baron do La Lande, député aux États
généraux en 1588, mourut en 1611, laissant,
entre autres enfants Martin du Bellay, prince
d'Yvetot, maréchal des camps et armées du roi,
mort en fC37. – Charles, marquis du Bellay,
prince d'Yvotot, fils du précédent, épousa, en
1622, Hélène de Rieux, et mourut sans enfants.
Antoine Saladin d'Anglure, comte d'Estoges,
seigneur de Gizeux et d'Avrillé. Ces terres furent
vendues sur lui, par décret, et adjugées à Henri-
Emmanuel Hurault, marquis de Vibraye mais
elles revinrent bientôt en sa possession au moyen
du retrait féodal. Il les vendit quelques années
après à Anne de Frezeau veuve de René do
Eouxollé, soigneur de Saché.- Honri-Anne-René
de Rouxellé, fils et héritier do Anne do Frezeau,
vendit les mêmes domaines à René Grandliomme.
Anne de Frezeau mourut le 7 mars 1705.
René-Simon Grand homme, seigneur de Gizeux
(1758), fils do René Grandhomme, eut une fillo
unique, dame de Gizeux et d'Avrillé, qui épousa
Louis-Paul de Brancas, comte de Forcalquier
(1767-89). Louis-Gabriel-Marie de Contades
devint propriétaire de ces mêmes terres, par suitete
de la donation qui en fut faite à sa femme, Perrine-
Julie Constantin do la Lorie.
Maihes D'AVRILLÉ. Claude Barat, 1801,
29 décembre 1807, 14 décembre 1812, 27 novembre
1835, maintenu en 1837, et nommé chevalier
de la Légion d'honneur. Auguste Nacfaire,
4 juillot 1846. Perrichet, 1848. René Nacfaire,
mai 1871, 13 février 1874.
Arch. d'[.-et-L., C, S36, 561, 603; E, t14; Biens nationaux.
– Bétancourt, Noms féodaux, I, 486; II, 852.
Pouillé du diocèse d'Angers, 60, 65. Expilly, Diction.
des Gaules, I, 3i9. Moréri, Diction. hist., I, 316-20.
J.-J. Bourassô et C. Chevalier, Recherches sur les
églises romanes en Touraine, 107. Bibl. de Tours,
fonds Salmon, titres de Montbazon, I; titres de Taffonneau,
de Bourgueil et de Saint-Michel. Saint-Allais,
Diction. de la noblesse, I. L. de la Roque et E. do
Barthélémy, Catalogue des Gentilshommes d'Anjou, 24.
P. Anselme, flist. généal. de la maison de France,
TT,i^4 t a rhpiTioie-dPS-BoÎDB,icHon. de la noblesse,
VIII, Gj7. – A. Joanne, Diction. des communes de
France, 160.
Avrillé (étang d'), situé en partie sur la
commune d'Avrillé, en partie sur la communo
d'Hommes. En 1793, son étendue fut évaluée à
trente arpents. (Arch. d'l.-et-L., Biens nationaux.)

_________________
Avatar(c)(t)(r) 2006-Fay'Raya
Revenir en haut Aller en bas
http://Terresdeleyt.free.fr
 
[Seigneurie de Gizeux historique, en Touraine RR] Avrillé (-les-ponceaux)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Seigneurie de Bourgueil] Ingrandes-de-Touraine
» [Seigneurie d'Amboise] Apremont (de Touraine)
» [Seigneurie de Sainte-Maure de Touraine] Draché
» [Seigneurie Saint Calais / Chateau la Vallière ?] Courcelles-de-Touraine
» Seigneurie de Chaponnay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castel Lavardin :: Aile Héraldique :: Salle Nobiliaire :: Touraine-
Sauter vers: